©Bruno Rizzato

🔊 Agoria : cet hommage à la nuit qui annonce son nouvel album

Avant la sor­tie de son album .dev, prĂ©vue le 12 novem­bre prochain, le DJ et pro­duc­teur Ago­ria sort aujour­d’hui “What If Mid­day Was At Mid­nite” (feat BlasĂ©). Un titre en forme d’hom­mage Ă  la nuit. 

Ago­ria est un touche-Ă -tout et ne se laisse pas enfer­mer dans des cas­es. S’il fait en mĂŞme temps par­tie de la scène under­ground tech­no et de la vit­rine Ă©lec­tron­ique française, l’artiste suit une car­rière qui est tout sauf linĂ©aire. Après avoir pro­duit la B.O. du film Go Fast en 2006, et celle de Lucky en 2020 (deux films diamé­trale­ment opposĂ©s mĂŞme s’ils sont du mĂŞme rĂ©al­isa­teur), Ago­ria s’est Ă©gale­ment engagĂ© dans le monde de la mode. Avant la sor­tie de son album .dev prĂ©vue le 12 novem­bre, il nous offre un tout nou­veau site qui rĂ©ca­pit­ule tous les derniers travaux du Français, ain­si que le sin­gle qui en est issu “What If Mid­day Was At Mid­nite”, vĂ©ri­ta­ble ode Ă  la nuit et au monde des raves, pro­duite sur son pro­pre label, Sapi­ens Records. Pour son morceau, le com­pos­i­teur et DJ a fait appel Ă  BlasĂ©, artiste que l’on a dĂ©cou­vert aux cĂ´tĂ©s d’An­na Majid­son avec leur duo Haute.

 

Agoria

Art­work

Ă€ lire Ă©galement
En écoute : l’élégante B.O. d’Agoria pour le film du réalisateur de Dikkenek

 

Sans pré­ten­dre y répon­dre, en posant la ques­tion “what if mid­day was at mid­nite” (?), Ago­ria s’at­tache à remet­tre en ques­tion notre rap­port au temps mais dresse surtout son pro­pre hom­mage au monde de la nuit et des raves. “La nuit est une œuvre d’art, sans calque ni répéti­tions. Dans l’obscurité, se révèle notre beauté. Si la journée je vous fais face, à minu­it, je me fais face”, explique l’artiste.

En prime de son sin­gle, Ago­ria met en vente un NFT (Non Fun­gi­ble Token), une œuvre numérique et unique, ani­ma­tion de son art­work, que vous pou­vez acheter ici.

(Vis­itĂ© 720 fois)