© Zoé Chauvet - Alexi Shell © Milo Chaix - I:Cube © Eric Lamothe - Laroie

💿 Alexi Shell, I:Cube, Laroie, Jeff Mills
 Les projets de la semaine

Comme tous les ven­dredis ‑jour de sorties‑, on se retrou­ve pour notre sĂ©lec­tion des pro­jets de la semaine ! Et comme Ă  notre habi­tude, c’est plutĂŽt Ă©clec­tique. On retrou­ve l’u­nivers hybride et mys­tique d’Alexi Shell, la musique intro­spec­tive d’I:Cube, le RnB alter­natif de Laroie, la hard tech­no mĂ©tallique de VOST, la BO futur­iste de Jeff Mills, les mĂ©tis­sages de Johan Papa­con­stan­ti­no puis la com­pil’ bien ravy du label et col­lec­tif Klus­ter. On reprend notre souf­fle et on vous souhaite de bonnes Ă©coutes ! 

 

Alexi Shell — Sirens

Alexi Shell est hybride. En Ă©coutant son nou­v­el album Sirens, vous nav­iguerez entre ambi­ent et tech­no per­cus­sive. Tan­tĂŽt elle vient caress­er nos tym­pa­ns, tan­tĂŽt elle les bous­cule ‑pour notre plus grand plaisir- Ă  l’aide de kicks bien rĂ©guliers. Un pro­jet Ă  la fois som­bre et onirique. Dans tous les cas, sa voix angĂ©lique trou­ve sa place. Elle explore la pop alter­na­tive en chan­tant un con­te fĂ©Ă©rique autour de l’amour, de l’in­clu­siv­itĂ© et des mythes grecs. Et puisqu’Alexi Shell est par­ti­sane de l’art sous toutes ses formes, Sirens est accom­pa­g­nĂ© d’un con­te, co-Ă©crit avec Costan­za Spina et illus­trĂ© par Pauline PylĂŽne. Une rĂ©elle volon­tĂ© de met­tre les mots, les his­toires au cen­tre de la musique. Et rien que pour ça, on signe.

 

I:Cube — Eye Cube

Eye Cube -rĂ©fĂ©rence au nom d’I:Cube Ă  ses dĂ©buts en 1993- est sĂ»re­ment son album le plus per­son­nel. Comme le nom du label Ver­sa­tiles Records l’indique, en Ă©coutant les huit morceaux de ce nou­v­el album on a un pied dans le club, l’autre dans une musique plus expĂ©ri­men­tale. Un pro­jet immer­sif entre elec­tron­i­ca, rythmes per­cus­sifs et ambi­ent, qui pousse Ă  une grosse intro­spec­tion. Oui, on est Ă  deux doigts d’aller faire une immer­sion spir­ituelle en terre tibĂ©taine.

 

Laroie — TRAGEDY

Est-ce que tu l’en­tends ? (Hey oh) Avec son nou­v­el EP Tragedy, Laroie s’est trou­vĂ©e. Sur des pro­duc­tions pure­ment pop, Ă©lec­tron­iques et RnB alter­natif, l’artiste mon­trĂ©alaise fait Ă©tat de son iden­titĂ© Ă  tra­vers ses rela­tions inter­per­son­nelles, sa sex­u­al­itĂ© ou encore sa queer­ness. Un EP empreint de douceur mais une artiste qui s’af­firme plus que tout, et dĂ©ploie ses grandes ailes.

 

VOST — CONCEPT [MCR006]

Atten­tion, le pro­duc­teur de musique Ă©lec­tron­ique mar­seil­lais VOST dĂ©bar­que sur Mai­son Close et ça va faire mal (dans le bon sens du terme, Ă©videm­ment). Il signe Con­cept, son pre­mier EP dans ce label parisien. PrĂ©parez-vous Ă  taper du pied, au pro­gramme : hard tech­no, rythmes nerveux, breakĂ©s, puis sonoritĂ©s indus’ et mĂ©talliques. Ça donne envie de se trou­ver un hangar Ă  Vit­ry. Et sur­prise, deux invitĂ©s de mar­que remix­ent deux tracks de l’EP. Le fameux Lac­ch­esi pro­pose une ver­sion Raw-Bot de “Con­cept” et la pro­duc­trice cana­di­enne AADJA met sa pat­te sur “Ekko”. Sensas’.

 

Jeff Mills — Metropolis Metropolis

On vous en par­le depuis un moment: Jeff Mills, pio­nnier de la tech­no made in Detroit, a recrĂ©Ă© la bande orig­i­nale du film dystopique Metrop­o­lis par Fritz Lang. Il s’ag­it de sa troisiĂšme inter­pré­ta­tion musi­cale de cette Ă©popĂ©e de science-fiction. Six morceaux pleins de mys­tĂšre, aux sonoritĂ©s Ă©lec­tron­iques som­bres et futuristes.

 

Johan Papaconstantino — Premier degrĂ©

MĂ©langer musique tra­di­tion­nelle grecque et R&B, bouzou­ki et auto­tune, on imag­ine que le pro­jet de Johan Papa­con­stan­ti­no n’as pas dĂ» ĂȘtre tou­jours facile Ă  ven­dre, mĂȘme s’il avait un argu­ment de poids : il est sur un crĂ©neau qua­si­ment vierge, en tout cas en France. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, les ren­con­tres entre musique folk­lorique et pop, dance ou rap, ont si sou­vent accouchĂ© de rĂ©sul­tats sus­cep­ti­bles d’al­i­menter les soirĂ©es Euro­vi­sion qu’il y aurait eu de bonnes raisons d’ĂȘtre dubi­tatif. Mais dĂšs son pre­mier EP en 2019, Contre-Jour, presque un album avec ses neuf titres, ce Corso-Marseillais d’o­rig­ine grecque a mon­trĂ© qu’il savait faire avec finesse et parci­monie, Ă©chap­pant Ă  la car­i­ca­ture et Ă©vi­tant de tomber dans une for­mule dĂ©clinĂ©e ad nau­se­am. [
]

(Suite de la chronique Ă  lire dans le Tsu­gi 158,  Ă  retrou­ver le 8 mars en kiosque)

Gérome Dar­mendrail

 

Kluster — Kluster Winter EPK

Klus­ter est un label et un col­lec­tif trans­dis­ci­plinaire. Pour cette nou­velle com­pi­la­tion, Klus­ter Win­ter EPK, les artistes invitĂ©s s’oc­cu­pent de revis­iter les fon­da­men­taux des scĂšnes tech­no, noise et indus­trielle des annĂ©es 90 en com­bi­nant des sonoritĂ©s EBM et new beat. On retrou­ve MERVH, Evil Dust, Alpha Sect, Mun­singer, NZM 99, Notaus­gang, Ken­ny Camp­bell, Ran­dolph & Mor­timer sur des tracks tan­tĂŽt planants, tan­tĂŽt ryth­mĂ©s, mais tous fon­ciĂšre­ment punk 
 On retrou­ve une Ă©nergie unique dans chaque morceau. À vos mar­ques
 prĂȘts ? Ravez !

 

(Vis­itĂ© 602 fois)