Amélie Lens offre deux remixes de “Teach Me” par Adam Beyer

Un pas­sage de flam­beau. Pour la 200ème sor­tie de Drum­code, le label a pub­lié, hier, deux remix­es de “Teach Me” signés Amélie Lens. Adam Bey­er, auteur orig­i­nal du titre et fon­da­teur de la mai­son de dis­ques, voit donc son morceau re‐travaillé par deux fois, avec un mix prin­ci­pal et une ver­sion acide. Si 14 ans sépar­ent les deux pro­duc­teurs, ils incar­nent tous deux un vis­age pop­u­laire (voir popu) de la tech­no, ren­dant cette col­lab­o­ra­tion cohérente pour célébr­er cette étape impor­tante de la vie du label.

S’agissant du pre­mier remix, Amelie Lens retra­vaille le titre sor­ti en 2014 en lui offrant un car­ac­tère plus agres­sif et moins atmo­sphérique. Le sam­pling vocal y est accéléré et la pro­duc­tion est recou­verte de syn­thé­tiseurs intens­es et abrasifs. La musi­ci­enne belge ajoute néan­moins une chute intense dom­inée par les fréquences bass­es con­clu­ant ce “main mix” sur une note forte. La ver­sion acide de “Teach Me” s’ouvre quant à elle par des kicks puis­sants, aux­quels vient rapi­de­ment s’ajouter une ligne de 303, le syn­thé­tiseur phare de l’acid tech­no. On retrou­ve ici une pro­duc­tion davan­tage min­i­mal­iste. L’aspect mélodique du titre orig­i­nal est tro­qué con­tre plus de pro­fondeur, avec une mise en avant nette des per­cus­sions et de la basse. Deux remix­es big room effi­caces qui per­me­t­tront aisé­ment de faire danser ses très nom­breux fans, notam­ment au DGTL Ams­ter­dam 2019.

(Vis­ité 385 fois)