Aphex Twin, Boards of Canada, Flying Lotus : Warp fête ses 30 ans et offre 100 heures de sons inédits et d’archives

Si le célèbre livre jeunesse Max et les Max­i­mon­stres était une mai­son de dis­ques, ce serait prob­a­ble­ment Warp. Plusieurs décen­nies sous le capot et pas une ride, des créa­tures étranges et un peu flip­pantes, et surtout un mythe, une his­toire qu’on racon­te. Com­ment à la fin des années 80, deux gars du Nord de l’An­gleterre ont tro­qué leurs vinyles tor­dus con­tre des pro­duc­teurs hal­lu­cinés, redessi­nant les con­tours de la musique élec­tron­ique en y creu­sant une brèche. L’al­ter­na­tive au boom boom à 132 BPM ; des sonorités étranges tail­lées pour l’after par­ty, quand les club­bers ren­trent chez eux et qu’on passe des titres trop expéri­men­taux pour faire taper du pied.

C’est cette iden­tité que célèbre le mythique label bri­tan­nique, qui porte les grands noms de l’IDM (et pas seule­ment) depuis 1989.  La mai­son de dis­ques s’as­so­cie à NTS Radio pour le fes­ti­val de musique en ligne WXAXRXP ; Warp pren­dra le con­trôle de deux chaînes et de l’ap­pli­ca­tion mobile de la plate­forme musi­cale lon­doni­enne pen­dant trois jours, du ven­dre­di 21 au dimanche 23 juin 2019, pour fêter ses 30 ans. Fig­ure de proue de l’avant-garde élec­tron­ique, le label s’est per­mis de sol­liciter toute son écurie ; les Anglais promet­tent plus de 100 heures de mix­es exclusifs, de ses­sions live, vidéos, de musique inédite, issus de pro­duc­tions récentes ou extraits de leur copieuses archives. On retrou­vera donc, entre autres et excusez du peu, des per­for­mances d’Aphex Twin, Boards of Cana­da, Bri­an Eno, Chris Tay­lor de Griz­zly Bear, Fly­ing Lotus, Oneo­htrix Point Nev­er, Mount Kim­bie, Plaid ou encore un trib­ute en hom­mage aux pio­nniers du groupe LFO. Tout ce beau monde a con­tribué — cha­cun à sa manière et sa péri­ode — au façon­nement de l’i­den­tité de Warp, mais égale­ment au ray­on­nement des labels indépen­dants et des musiques avant-gardistes.

Au-delà de cette dif­fu­sion radio, le fes­ti­val sera orné d’une iden­tité esthé­tique et visuelle unique, créée par le design­er et directeur artis­tique Michael Oswell et le duo de pho­tographes expéri­men­taux Syn­chrodogs, cher­chant rompre avec “la lente annu­la­tion de l’avenir en recon­tex­tu­al­isant l’his­toire visuelle de Warp”. Mal­gré ces expli­ca­tions cryp­tiques, on s’at­tend à d’autres annonces de la part du label, pour de nou­velles sor­ties, célébra­tions et aven­tures en 2019. Nom­breux voy­ages en per­spec­tive vers l’île des Max­i­mon­stres.

 

 

 

 

(Vis­ité 1 633 fois)