Skip to main content
© Thomas Gourmelon
23 juin 2022

Arnaud Rebotini, Molécule, Etienne de Crécy… pour le retour des InsolAntes !

par Juliette Soudarin

Après deux éditions hors-série itinérantes, le festival Les InsolAntes repose ses valises à Angoulème, le 1er et 2 juillet prochain. Et autant vous dire que ce sont de grosses valises, au vu de la programmation cinq étoiles concoctée par le festival. Etienne de Crécy, Miley Serious, French 79… 

Le 1er et le 2 juillet, le festival Les InsolAntes revient à Angoulême. On a l’impression de le répéter en boucle mais après deux années de pandémie, des éditions annulées ou adaptées, les festivals font bien leur grand retour. Deux éditions hors-série que le festival n’avait pas remis les pieds à Angoulême. En avril et mai dernier, il faisait des infidélités en se délocalisant à Bordeaux. Ainsi pour marquer ce retour à la maison Les InsolAntes prennent d’assaut, pour la première fois, l’île de Bourgines au pied du centre ville d’Angoulême et au bord de la Charente. Changement de lieu donc, mais aussi changement d’échelle : pour cette édition post covid, Les InsolAntes ont triplé leur budget pour accueillir de bien belles têtes d’affiche.

 

À lire aussi Nord Fiction : une première édition furieusement réussie malgré l’orage

 

Et sans surprise cette édition est impressionnante. Premier poids lourd, Etienne de Crecy, l’un des parrains de la French House qui était parti s’associer avec le dandy Baxter Dury et l’artiste londonienne Delilah Holliday pour B.E.D ; on retrouve également French 79 et son univers happant et envoutant, Arnaud Rebotini, à la fois compositeur de techno urgente et réalisateur de musique de films invoquant parfois violons, piano, et orchestre. Et puis il y a Miley Serious, Casablanca Drivers, Molécule, Flo/So, St Graal, Mila Dietrich… que des beaux noms de la scène électro actuelle. French touch, techno froide, il y en a pour tous les goûts. Toujours fidèle à l’esprit paillète et boule disco du festival, les organisateur·trices ont prévu en marge des deux grandes scènes pléthore d’activités : olympiade, piscine à balles, mur d’escalades, déambulations, et la classique silent disco party -on vous conseille fortement cette dernière : bien loin de l’idée de moment de solitude qu’on en a, les silent disco party sont des vrais moment de partage. Pour les amateur·trices de déguisements et de paillettes, réjouissez-vous ! Une pailleterie/costumerie est à retrouver dans le festival. Et on est toutes et tous d’accord : notre vie est toujours beaucoup plus belle avec des paillettes.

Toute la programmation à retrouver ici !

Visited 26 times, 1 visit(s) today