Skip to main content
De gauche à droite, Xinobi, Nenny, Pongo et Surma
23 juin 2022

Ces artistes qui vont faire vibrer la scène portugaise au Festival Europavox

par Guillaume Monnier

Pour son édition 2022 Europavox investit de nouveau la place du 1er mai à Clermont-Ferrand avec, comme à son habitude, une programmation pointue et européenne. Comme chaque année, la part belle est donnée à un pays. Cette fois-ci place au kuduro, au fado, à la musique angolaise et consors : le Portugal et la scène portugaise seront à l’honneur. Et superbement bien représentés par Nenny, Surma, Xinobi et Pongo. Quatre talents portugais, qu’il nous tardait de vous présenter !

Nenny

À même pas vingt ans, elle se fait remarquer avec son single « Sushi » avant d’enchaîner avec deux passages dans les colorés studios allemands de Colors. Depuis, la rappeuse continue son ascension, aussi fulgurante que les punchlines de ses textes. Nenny manie l’art des mots mais aussi celui de la mélodie, toujours enrobée dans des instrumentales tantôt r’n’b, tantôt trap et même afrobeat. La Portugaise se permet tout. Son premier album Aura est à écouter de toute urgence et incarne toute la dynamique du rap portugais actuel.

Surma

Intrépide exploratrice de la musique et du son, qui l’a poussé à devenir multi-instrumentiste, on peut dire sans trop se mouiller que Surma est l’une des sensations de la scène électronique portugaise. Ses productions à mi-chemin entre ambient, post-rock et jazz expérimental intriguent autant qu’elles inspirent. À l’aise au micro, sa voix chaleureuse contraste avec ses productions sèches et froides. Surma c’est ce feu de camp allumé au milieu d’une forêt de Scandinavie : attention aux frissons à l’écoute de son album Antwerpen ou de son EP Surma

Xinobi

Figure éminente de la scène électronique portugaise, Xinobi est un artisan d’un son à la bonne humeur contagieuse. Fervent défenseur de la house qu’il marie avec des sonorités de musique traditionnelle de son pays, le DJ-producteur surprend au détour de ses instrumentales, notamment sur son dernier projet Balsame. Un projet sorti sur Discotexas, label fondé par Xinobi avec son acolye Moulinex, autre artiste important de la scène électronique portugaise.

Pongo

Elle est certainement la plus connue de cette sélection, du moins dans l’Hexagone. La musique de Pongo vous met une gifle. L’artiste est à la pointe de la musique actuelle, toujours avec ce juste dosage entre musiques traditionnelles angolaises et musiques électroniques. Pongo manie l’art de poser sur du kuduro mais aussi de la house et de la batida -ce genre diablement dansant d’influence angolaise. La batida est notamment représentée par de très solides labels de l’underground portugais dont le superbe Príncipe qui a signé des projets de DJ Nigga Fox. Si Pongo propose une version plus pop que ce label de musique électronique, la recette n’en est pas moins savoureuse. Ici on écoute son dernier album Sakidila, et vous ?

 

Retrouvez tout la programmation complète sur Tsugi et sur le site du Festival Europavox.

Visited 34 times, 1 visit(s) today