©Jacob Khrist

⚡️ Arnaud Rebotini signe la BO du prochain Dario Argento (et pas Daft Punk)

Arnaud Rebo­ti­ni l’a con­fir­mé à Tsu­gi, il signe bien la BO du prochain film de Dario Argen­to, Dark Glass­es, enter­rant défini­tive­ment la rumeur selon laque­lle Daft Punk devait en avoir la charge.

« Avec John Car­pen­ter, Dario Argen­to a défi­ni un genre, entre épou­vante et fan­tas­tique, dans les années 1970. Je suis attaché à ses films notam­ment grâce à leurs musiques signées par le groupe Gob­lin. » Arnaud Rebo­ti­ni est un ama­teur du ciné­ma de Dario Argen­to. Il devient aujourd’hui le col­lab­o­ra­teur du maître ital­ien qui a réal­isé les films cultes Sus­piria, Ténèbres et Phe­nom­e­na. Le pro­duc­teur parisien vient en effet de sign­er la bande orig­i­nale de Dark Glass­es (Occhiali Neri, en ital­ien), le nou­veau film d’Argento qui sera sur les écrans dans quelques mois.

Dès la lec­ture du scé­nario, j’ai eu l’idée d’un thème prin­ci­pal et ce thème a con­va­in­cu Dario Argento.”

Pour Arnaud Rebo­ti­ni, c’est une nou­velle con­sécra­tion après avoir reçu début 2019 le César de la meilleure musique orig­i­nale pour le film 120 bat­te­ments par minute de Robin Campil­lo. Depuis, le pro­duc­teur élec­tron­ique a tra­vail­lé sur deux films indépen­dants, Le vent tourne de Bet­ti­na Ober­li et Curiosa de Lou Jeunet. Il revient donc aujourd’hui avec ce nou­veau score pour Dario Argen­to. Si les deux hommes ne se sont pas encore ren­con­trés, ils se sont par­lés plusieurs fois – en français – au télé­phone. « Il ne m’a pas don­né de con­signes », pré­cise le musi­cien à Tsu­gi, « il m’a sim­ple­ment dit : « Com­pose ! » » Ce que le Français a fait après avoir lu le scé­nario et après avoir vision­né les vingt pre­mières min­utes du film. Arnaud Rebo­ti­ni a aus­si pas mal dia­logué avec Flo­ra Volpelière, la mon­teuse du film. « Dès la lec­ture du scé­nario, j’ai eu l’idée d’un thème prin­ci­pal et ce thème a con­va­in­cu Dario Argen­to. Ensuite, j’ai pro­duit beau­coup de musique car c’est un film qui laisse une grande part à la musique. J’ai essayé d’être dans la con­ti­nu­ité des musiques des films d’Argento. J’ai imag­iné ce qu’aurait pu faire Gob­lin en 2022. »

 

À lire également
Daft Punk devrait signer la BO du prochain Dario Argento

Pour Arnaud Rebo­ti­ni, ses com­po­si­tions devaient s’inscrire dans l’esprit du « gial­lo », ce genre ciné­matographique ital­ien, entre polici­er et hor­reur, dont Mario Bra­va et Dario Argen­to sont les réal­isa­teurs phares. « Je voulais que ma musique soit som­bre et méchante, un peu grandil­o­quente, élec­tro avec un côté heavy met­al, goth­ique et tech­no. » Le film Dark Glass­es racon­te d’ailleurs l’histoire d’un tueur en série qui étran­gle des pros­ti­tuées avec des cordes de vio­lon­celle. Un jeu du chat et de la souris com­mence alors, dans les rues de Rome, entre le mani­aque et Diana, une escort de luxe, qu’il rend aveu­gle avant de chercher à l’achever. Un scé­nario bien dans l’esprit du ciné­ma de Dario Argen­to qui n’avait pas réal­isé de long-métrage depuis dix ans.

« Je voulais que ma musique soit som­bre et méchante, un peu grandil­o­quente, élec­tro avec un côté heavy met­al, goth­ique et techno. »

Arnaud Rebo­ti­ni va avoir une année ciné­ma plutôt fournie. Après avoir réal­isé la musique de Dark Glass­es, il pro­duit actuelle­ment celle du prochain film de Robin Campil­lo. Après East­ern Boys et 120 bat­te­ments par minute, c’est la troisième fois que le réal­isa­teur et le musi­cien tra­vail­lent ensem­ble. Mais cette fois, Rebo­ti­ni réalise « une musique pas du tout élec­tron­ique, avec un groupe rock (gui­tares, basse, bat­terie), des cordes clas­siques et du mel­lotron ». Actuelle­ment en tour­nage, le long-métrage de Robin Campil­lo arrivera sur les écrans bien après celui de Dario Argen­to, atten­du pour cet été.

(Vis­ité 2 466 fois)