Skip to main content
© Jacob Khrist
13 janvier 2022

⚡️ Arnaud Rebotini signe la BO du prochain Dario Argento (et pas Daft Punk)

par Olivier Pernot

Arnaud Rebotini l’a confirmé à Tsugi, il signe bien la BO du prochain film de Dario Argento, Dark Glasses, enterrant définitivement la rumeur selon laquelle Daft Punk devait en avoir la charge.

« Avec John Carpenter, Dario Argento a défini un genre, entre épouvante et fantastique, dans les années 1970. Je suis attaché à ses films notamment grâce à leurs musiques signées par le groupe Goblin. » Arnaud Rebotini est un amateur du cinéma de Dario Argento. Il devient aujourd’hui le collaborateur du maître italien qui a réalisé les films cultes Suspiria, Ténèbres et Phenomena. Le producteur parisien vient en effet de signer la bande originale de Dark Glasses (Occhiali Neri, en italien), le nouveau film d’Argento qui sera sur les écrans dans quelques mois.

« Dès la lecture du scénario, j’ai eu l’idée d’un thème principal et ce thème a convaincu Dario Argento. »

Pour Arnaud Rebotini, c’est une nouvelle consécration après avoir reçu début 2019 le César de la meilleure musique originale pour le film 120 battements par minute de Robin Campillo. Depuis, le producteur électronique a travaillé sur deux films indépendants, Le vent tourne de Bettina Oberli et Curiosa de Lou Jeunet. Il revient donc aujourd’hui avec ce nouveau score pour Dario Argento. Si les deux hommes ne se sont pas encore rencontrés, ils se sont parlés plusieurs fois – en français – au téléphone. « Il ne m’a pas donné de consignes », précise le musicien à Tsugi, « il m’a simplement dit : « Compose ! » » Ce que le Français a fait après avoir lu le scénario et après avoir visionné les vingt premières minutes du film. Arnaud Rebotini a aussi pas mal dialogué avec Flora Volpelière, la monteuse du film. « Dès la lecture du scénario, j’ai eu l’idée d’un thème principal et ce thème a convaincu Dario Argento. Ensuite, j’ai produit beaucoup de musique car c’est un film qui laisse une grande part à la musique. J’ai essayé d’être dans la continuité des musiques des films d’Argento. J’ai imaginé ce qu’aurait pu faire Goblin en 2022. »

 

À lire également
Daft Punk devrait signer la BO du prochain Dario Argento

Pour Arnaud Rebotini, ses compositions devaient s’inscrire dans l’esprit du « giallo », ce genre cinématographique italien, entre policier et horreur, dont Mario Brava et Dario Argento sont les réalisateurs phares. « Je voulais que ma musique soit sombre et méchante, un peu grandiloquente, électro avec un côté heavy metal, gothique et techno. » Le film Dark Glasses raconte d’ailleurs l’histoire d’un tueur en série qui étrangle des prostituées avec des cordes de violoncelle. Un jeu du chat et de la souris commence alors, dans les rues de Rome, entre le maniaque et Diana, une escort de luxe, qu’il rend aveugle avant de chercher à l’achever. Un scénario bien dans l’esprit du cinéma de Dario Argento qui n’avait pas réalisé de long-métrage depuis dix ans.

« Je voulais que ma musique soit sombre et méchante, un peu grandiloquente, électro avec un côté heavy metal, gothique et techno. »

Arnaud Rebotini va avoir une année cinéma plutôt fournie. Après avoir réalisé la musique de Dark Glasses, il produit actuellement celle du prochain film de Robin Campillo. Après Eastern Boys et 120 battements par minute, c’est la troisième fois que le réalisateur et le musicien travaillent ensemble. Mais cette fois, Rebotini réalise « une musique pas du tout électronique, avec un groupe rock (guitares, basse, batterie), des cordes classiques et du mellotron ». Actuellement en tournage, le long-métrage de Robin Campillo arrivera sur les écrans bien après celui de Dario Argento, attendu pour cet été.

Visited 94 times, 3 visit(s) today