Skip to main content
8 septembre 2022

ARTE Concert restransmet les têtes d’affiche de la Peacock Society !

par Bérénice Hourçourigaray

Vous n’avez pas été assez vif pour acheter un billet pour la Peacock Society ? Vous préférez regarder le match du PSG ? Vous n’habitez tout simplement pas Paris ? ARTE Concert a tout prévu et diffuse en direct sur Youtube les concerts de ces pointures de la musique électronique : Anetha, u.r.trax, Adam Beyer et Boys Noize.

À LIRE AUSSI : Need to dance” : Peacock Society prêt à vous faire vibrer avec un line-up XXL

ARTE Concert termine la saison des festivals en beauté avec Peacock Society, festival du le renouveau de la scène électro qui revient avec un nouveau format : en open-air, de midi à minuit. Les 10 et 11 septembre, directement sur la plateforme Arte ou sur sa chaîne Youtube, des retransmissions depuis les scènes installées au cœur du parc de Choisy seront diffusés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ARTE Concert (@arteconcertfr)

Et ARTE Concert peut se targuer de filmer les icônes de la scène internationale. Dans leur ordre d’apparition, Anetha ouvrira le bal de ces concerts dès 22h le samedi. Et croyez-nous, avec son style mélangeant techno sous influence 90’s, trance et EBM, la DJ et productrice bordelaise Anetha va faire vibrer la Peacock. Elle est devenue l’une des figures les plus actives de la scène electro hexagonale, brillant notamment grâce aux soirées Possession, Concrete ou Sonotown. Personnalité multi-casquettes, la DJ et productrice est aussi à la tête du label Mama Told Ya et du collectif Mama Loves Ya (qui aide à l’ascension des jeunes artistes et qui incite le milieu de la nuit à faire sa transition écologique).

Dimanche à partir de 16h30, c’est au tour de u.r.trax de se mettre aux platines. Inès Boullant, alias u.r.trax (pour under rave), 19 ans à peine, s’est déjà imposée comme une référence de la nouvelle génération. À tel point qu’on la sacrait « espoir de la techno française » dans nos pages dès 2020. Elle débutE la musique à quatre ans et, dix ans plus tard, découvre la techno dans le mythique club Trésor à Berlin -qu’elle visite avec sa mère- et découvre les dessous des soirées parisiennes en œuvrant pour la Possession. Avec « Br0ken« , son dernier single, elle se retrouve à être produite par le légendaire BPitch, chaperonné par Ellen Allien. Sa techno à la fois émotionnelle et brutale vous transportera dans un autre monde.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🧿 u.r.trax 🧿 (@ur_trax)

Pas le temps de reprendre son souffle puisqu’à 18h30, c’est le grand manitou Adam Beyer qui prendra le relais. De la scène underground de Stockholm aux dancefloors du monde entier, ce DJ et musicien – derrière les platines depuis ses 15 ans – a marqué un tournant décisif de la techno dans les années 1990, grâce à son style dynamique et dansant. En 1996 Adam Beyer lançait son label Drumcode Records, célèbre marque qui a désormais sa web radio incontournable et son festival du même nom. On a hâte de voir cet artiste se renouveler devant nos yeux.

Enfin, Boys Noize clôturera cette session filmée (même si on passage à la Peacock est prévu le samedi). Remixeur, producteur, entrepreneur, Rhida crée son propre label Boys Noize Records en 2005. Ce qui lui permet, entre autres, de faire émerger le désormais incontournable Siriusmo. Enfin, pour ce qui est du travail en solo du garçon, il est – outre sa multitude de remixes – inscrit sur cinq galettes à ce jour, dont la dernière est sortie en 2021 sous le mystérieux nom de +/-.

Alors c’est gratuit et en plus vous serez épargnés des odeurs de transpiration. Que demande le peuple ?

Visited 392 times, 3 visit(s) today