Aux États-Unis, un camion de glaces effraye les passants avec du heavy metal

C’est la news WTF du jour qui fait mar­rer. L’été arrive et, aux États-Unis, les pre­miers camions de glaces ne devraient pas tarder à réap­pa­raître. Dans la ville de Min­neapo­lis, l’un d’en­tre eux fait déjà par­ler de lui. Le bien nom­mé Hell Gen­er­al est un camion tout de noir bril­lant vêtu qui traîne ses roues du côté de Minneapolis.

Toute­fois, à la place des glaces, c’est de l’heavy met­al qu’il dis­tribue, à pleine puis­sance, ne s’ar­rê­tant jamais et n’ayant même pas de glace à ven­dre. En effet, selon le site d’in­for­ma­tion local City Pages, il se joue d’abord la musique clas­sique des camions de glaces avant que les titres du groupe Lamb of God ou Slay­er vien­nent effrayent (ou régaler) les pas­sants médusés. La méprise ne s’ar­rête pas là. Si la façade du camion peut laiss­er présager des stick­ers représen­tant des glaces, il s’ag­it en réal­ité de logos de groupes de met­al posés par-dessus des stick­ers de bâtons de glace.

Sur son site Inter­net, le pro­prié­taire Matt Peter­son explique le des­tin de cet ancien mag­a­sin de glaces ambu­lant des années 70 par un trau­ma­tisme d’en­fance. Il racon­te qu’é­tant petit, depuis son jardin il enten­dit la musique d’un camion de glaces pas­sant dans la rue, s’y pré­cipi­ta et deman­da une glace. Il réal­isa qu’il n’avait pas d’ar­gent sur lui et retour­na à l’in­térieur chercher de quoi pay­er : “Depuis ma fenêtre, je me suis ren­du compte qu’il était en train de se tir­er. Je lui ai crié après, lui deman­dant de s’ar­rêter, tapant sur la fenêtre de chez moi telle­ment fort que je l’ai brisé, me coupant le poignet. Réal­isant ce que j’avais fait, je suis resté plan­té là, trem­blant, pen­dant que le vendeur de glaces sa bar­rait. Je me suis soigné et j’ai réal­isé une chose : ce vendeur de glaces était un sacré fils de pute.”

Voilà à quoi ressem­ble, en action, Hell General :

 

@ericalueth##min­neapo­lis ##min­neso­tacheck ##ice­cream♬ orig­i­nal sound — ericalueth

Pour écouter la playlist du camion, c’est par là.

(Vis­ité 873 fois)