Skip to main content
Mo Laudi © Jean Picon
24 juin 2022

Avec Mo Laudi, l’Afrique s’expose à Saint-Étienne

par Tsugi

Les sessions Globalisto du DJ et producteur résident de Tsugi Radio, Mo Laudi deviennent une exposition au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne. Un projet présentant une vingtaine d’artistes choisie par Mo Laudi, dont les œuvres jettent un nouveau regard sur l’Afrique. Il mixe ce vendredi 24 juin pour le vernissage.

Mo Laudi, les auditeurs de Tsugi Radio le connaissent bien. Sa résidence Globalisto Session avec ses mixes caniculaires faisant la part belle aux nouveaux sons afro-house, en direct du Parc de La Villette, est un des temps fort de l’antenne.

Lors de la dernière soirée Arte Mix, il avait hystérisé le dancefloor du Trabendo en jouant les MC entre deux disques d’Amapiano aux rythmes profonds ou de Kwaito. Mo Laudi nous a tellement impressionné lors de cette soirée qu’on l’embarque avec nous pour la future tournée anniversaire des 15 ans de Tsugi, dont nous allons révéler très vite les détails.

Touche à tout et infatigable globe-trotter, ce Sud-Africain résident dorénavant à Paris après avoir vécu à Londres dans les années 2000. Mo Laudi est à la fois DJ, MC et producteur de nombreux EP. Grâce à ses mix et aux nombreuses soirées qu’il organise, il est devenu l’une des principales portes d’entrée du son électro sud-africain en Europe. Mais comme si cela ne suffisait pas, Mo est aussi un passionné d’art contemporain. Artiste lui même, il a déjà exposé ses installations à la galerie Bonne Espérance à Paris en 2021, comme Tsugi l’a raconté. Il a également présenté des œuvres au Centre Pompidou, au musée de Cologne et à la Biennale de Dakar. 

 

À lire également
🎉 Arte Mix : une nuit de fête gratuite au Trabendo (en livestream ici)

 

Laudi

Euridice Zaituna Kala, Model 1, extait de la série « Personal Archives: an exercise on emotional archaeologies », transfert sur verre et peinture, techniques diverses. Courtesy de l’artiste Photo : Aurélien Mole © ADAGP, Paris 2022

 

Aujourd’hui, c’est le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne qui lui ouvre ses portes en grand. Mo Laudi est le commissaire de l’exposition « Globalisto, une philosophie en mouvement » dont l’intention est de « regarder le monde d’un point de vue pan-africain pour déconstruire les stéréotypes ». Comme il l’écrit : « Globalisto invite des artistes de différentes générations qui inventent de nouveaux mondes, remettent en question le statu quo, critiquent les systèmes de pouvoir, la biopolitique et l’exploitation multidimensionnelle des ressources. »

Jusqu’au 16 octobre, Mo Laudi présente à Saint-Étienne les œuvres de nombreux peintres et plasticiens de la scène africaine qu’il a lui même sélectionnés tels qu’Otobong Nkanga, Sammy Baloji ou Myriam Mihindou. « Leurs expérimentations plastiques et conceptuelles se manifestent dans des œuvres aussi diverses que des films et des vidéos, des textiles, des peintures, des installations, mais aussi des céramiques, des sons, des photographies, des sculptures, ainsi que des performances. »

Et comme Mo Laudi n’oublie jamais la musique, il a organisé « un voyage sonore » traversant tous les rythmes de l’Afrique contemporaine lors du vernissage de l’exposition, ce vendredi à partir de 18h. Puis on le retrouve de 22h à 23h aux platines après que ses camarades Josefa Ntjam et Dj Tron de Secousse Radio ont chauffé l’ambiance en début de soirée. Et c’est gratuit.

Cependant pas d’inquiétude, pour ceux qui rateront le vernissage, l’exposition dure jusqu’au 16 octobre.

Laudi

Samson Kambalu, A Game of War: Kambalu v Sanguinetti Trial at Ostend, 2021, installation vidéo, 2h10, vue de l’installation au Modern Art Oxford, 2021. Courtesy galerie Kate MacGarry. Photo : Mark Blower

 

 « Globalisto, une philosophie en mouvement » du 25 juin au 16 octobre 2022, Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne. Rue Fernand Leger 42270 Saint-Priest-en-Jarez

Visited 54 times, 1 visit(s) today