© Romane Combet Moisan

L’Antidote, la soirée 100% rappeuses organisée par Ecoute Meuf et Mosaïque

Tu con­nais le rap ? Nomme toutes les rappeuses. Si tu n’en es pas capa­ble, la soirée L’An­ti­dote à la Flèche d’Or, organ­isée par Ecoute Meuf et Mosaïque est faite pour toi. Au pro­gramme trois rappeuses de tal­ent — Ang­ie, Timéa et Nayra, des DJ-sets, un table ronde et un blind test. 

Soirée entre ami·es. Vous par­lez de musique et de con­certs. Et puis rapi­de­ment, vous vous ren­dez compte que mal­gré votre engage­ment fémin­iste vous écoutez peu de meufs. Mmmh. Per­son­ne n’est visé ici ‑et surtout pas nous… Les goûts musi­caux, comme l’in­térêt pour la cul­ture, le ciné­ma, la lec­ture provi­en­nent d’une con­struc­tion sociale. Et il faut dire que le monde patri­ar­cal dans lequel nous évolu­ons n’aide pas vrai­ment. En 2021, le Cen­tre Nation­al de la Musique (CNM) s’est penché sur la vis­i­bil­ité des femmes en fes­ti­val de musiques actuelles. Et les résul­tats sont, à notre grande sur­prise — non ! — peu encour­ageants. Sur les mille fes­ti­vals étudiés en 2019, l’é­tude dénom­bre 14% de femmes sur scène pour un total d’artistes qui s’élève à 5.400 musicien·nes. C’est en par­tie pour lut­ter con­tre ce prob­lème que le pro­jet Ecoute Meuf a été créé par Ami­ra Rouab­hi et Rudy Jean Bap­tiste. Cette plate­forme mêle création de con­tenus éditoriaux et organ­i­sa­tion d’évènements, pour met­tre en avant des meufs tal­entueuses trop sou­vent invis­i­bil­isées. Et cet été, Ecoute Meuf s’al­lie au mag­a­zine de rap en ligne Mosaïque pour organ­is­er une soirée 100% rappeuses à la Flèche d’Or (Paris) le 8 juil­let prochain. C’est L’Antidote.

Qui sont donc les meufs qui vont nous injecter le vac­cin con­tre le patri­ar­cat dans la musique ? Elles s’ap­pel­lent Ang­ie, Timéa et Nayra. Trois univers, trois manières dis­tinctes de rap­per. La pre­mière, Ang­ie, est une artiste hybride. C’est en 2019 que la jeune femme sort son pre­mier pro­jet Decem­ber 8th, un album r’n’b par­fois sen­suel. Ang­ie y chante en anglais. Ce n’est qu’avec ses sons plus récents, qu’elle s’est mise à rap­per. Pourquoi ? Tout sim­ple­ment parce que les mecs avec qui elle enreg­is­trait, l’in­tim­idaient. Il a suf­fi d’un jour, d’un mar­di sans eux, pour qu’Ang­ie se lâche. Et c’est la meilleure déci­sion qu’elle ait prise. Sur “OK” son dernier sin­gle, l’artiste rappe sans détour, directe et grave, sur une prod som­bre. Timéa elle, dégage un univers fan­tas­tique et féérique. À l’é­coute de son EP Chrysalis, la voix cristalline et auto­tunée de la jeune femme nous cap­tive. Timéa nous trans­porte dans des mélodies trap et r’n’b aéri­ennes, invo­quant ses influ­ences : 070 Shake, Sev­dal­iza ou encore Lay­low. Logique lorsqu’on lit que Seak  (Lay­low, Khali, Bushi) fait par­tie des beat­mak­ers avec qui la jeune femme a col­laboré. Enfin, Nayra rappe quant à elle avec ses tripes et avec verve. Pas encore d’EP ou d’al­bums de sor­tis, mais des sin­gles à la prod agres­sive et au flow rapide.

Les trois artistes seront soutenues par les DJs Zoovie Kazuyoshi et Yass­mean pour des sets trap. Une table ronde avec Meel B, Maeon­the­beat et Alex­ia Crinier, des­tinée à met­tre en lumière les beat­makeuses, sera égale­ment organ­isée. Et puis comme on ne con­naît pas assez les musi­ci­ennes dans musique, Ecoute Meuf et Mosaïque pro­poseront un blind test 100% meufs avec le jeu de société Bad Bitch­es Only Music Edi­tion. Après L’An­ti­dote, c’est cer­tain que tu con­naî­tras plus de dix rappeuses.

Toute les infor­ma­tions sont à retrou­ver ici.

(Vis­ité 163 fois)