Skip to main content
Capture d'Ă©cran du clip
31 mars 2021

🔊 Avec son nouvel album, PotĂ© passe de la bass music Ă  la pop (et ça marche)

par Antoine Barsacq

L’artiste britannique issu de la scĂšne Ă©lectronique underground PotĂ© venait Ă©pater la galerie en ramenant le chanteur de Blur et de Gorillaz Damon Albarn sur « Young Lies » en mars. AprĂšs un magnifique Colors Show, PotĂ© semble passer dans la cour des grands avec son nouvel album A Tenuous Tale of Her qui est sorti vendredi dernier.

C’Ă©tait trop rare pour que ça passe inaperçu : la scĂšne Ă©lectronique underground s’Ă©tait pris un sacrĂ© coup de projecteur en mars lorsque Damon Albarn, co-fondateur de Blur et de Gorillaz, figurait en featuring sur le single de PotĂ©. Issu de la scĂšne dubstep londonienne, le natif de Sainte-Lucie a toujours utilisĂ© des vocaux sur ses tracks, mais la voix prenait sur « Young Lies » une dimension centrale, oĂč Damon Albarn venait poser le couplet final. AprĂšs ce single et un magnifique Colors Show dans lequel il interprĂ©tait « Open Up », on dĂ©couvre aujourd’hui son nouvel album A Tenuous Tale of Her qui paraĂźt chez OUTLIER, le label de Bonobo. On vous parlait dĂ©jĂ  de lui il y a cinq ans, il s’est depuis installĂ© Ă  Paris.

 

À lire Ă©galement
Coup de pouce : Poté

 

AprĂšs les sept tracks de son (petit) album Spiral, My Love aux sonoritĂ©s bass music sorti en 2018, PotĂ© semble prendre un virage rĂ©solument pop avec ce nouvel opus. C’en est la suite logique, puisqu’il dĂ©clarait dĂ©jĂ  en 2018 : “Je pense que c’est en travaillant avec d’autres gens, des artistes qui Ă©crivent vraiment des chansons, et pas juste des producteurs, que j’ai vraiment aiguisĂ© mon oreille, mon sens de la mĂ©lodie et de l’écriture”. Il va trĂšs sĂ©rieusement falloir garder une oreille sur lui pour la suite.

Visited 108 times, 1 visit(s) today