Le Berghain, à Berlin / ©Nacht Clubs Berlin, Sabrina Jeblaoui

Allemagne : les clubs sont maintenant des “lieux de culture”, et ça change tout

La com­mis­sion du développe­ment urbain du par­lement alle­mand a recon­nu les clubs comme “lieux de cul­ture” dans un vote hier soir, qui devrait être approu­vé en séance plénière aujour­d’hui. Ils pour­ront doré­na­vant pré­ten­dre aux mêmes sub­ven­tions, pro­tec­tions con­tre les fer­me­tures et autori­sa­tions d’ou­ver­ture que les autres lieux de cul­ture, comme les théâtres.

Espérons que cela va inspir­er les décideurs de notre côté du Rhin : les clubs et salles de con­cert vont être recon­nus comme des insti­tu­tions cul­turelles en Alle­magne. C’est un accord trou­vé hier soir quasi-unanimement par la com­mis­sion du développe­ment urbain pour mod­i­fi­er le code du bâti­ment. Suite à ce vote, l’ap­pro­ba­tion du Bun­destag aujour­d’hui en assem­blée plénière est qua­si­ment cer­taine, car la com­mis­sion est com­posée d’un nom­bre égal de représen­tants de chaque par­ti : s’ils ont approu­vé la propo­si­tion mer­cre­di, il n’y aucune rai­son pour qu’ils mod­i­fient leur posi­tion aujourd’hui. 

Cela sig­ni­fie que les clubs “avec une valeur cul­turelle démon­tra­ble” n’en­treront plus dans la caté­gorie de « lieux de diver­tisse­ment » comme les maisons-closes ou les casi­nos, mais dans celle des « instal­la­tions à des fins cul­turelles ». Con­crète­ment, ils pour­ront pré­ten­dre aux mêmes sub­ven­tions, pro­tec­tions con­tre les fer­me­tures et autori­sa­tions d’ou­ver­ture que les autres lieux de cul­ture, comme les théâtres. De plus, une clause de pro­tec­tion spé­ciale con­tre le bruit sera intro­duite dans le code, qui per­me­t­tra aux Län­der de dis­pos­er d’une plus grande autonomie pour résoudre les con­flits con­cer­nant le bruit avec le voisi­nage, et ce dans l’in­térêt des clubs.

 

À lire également
Les clubs français veulent aujourd’hui être reconnus comme établissements culturels

 

Ce vote fait suite à plusieurs déci­sions offi­cielles outre-Rhin qui allaient dans ce sens : en 2016, le Berghain avait obtenu le statut d’in­sti­tu­tion cul­turelle, puis en 2020, la Cour fédérale des finances alle­mande avait recon­nu que la tech­no était offi­cielle­ment de la “musique”, per­me­t­tant un abat­te­ment de la TVA pour les clubs. Après un an de con­cer­ta­tions menées par le Forum par­lemen­taire pour la cul­ture club et la vie noc­turne, le tra­vail en com­mis­sion a finale­ment porté ses fruits. On félicite bien Tre­sor, Robert John­son, Ipse et tous les autres, on espère les revoir vite.

En France, le col­lec­tif Bar Bars œuvre actuelle­ment à cet effet. 🤞

(Vis­ité 5 209 fois)