Skip to main content
1 février 2019

Beth Gibbons (Portishead) annonce un album solo avec un orchestre symphonique

par Victor Goury-Laffont

Connue comme étant une pionnière du trip-hop, Beth Gibbons n’a pas fini de repousser ses frontières créatives. La chanteuse n’a pas publié de long-format avec son groupe Portishead depuis Third en 2008, mais ne disparaît pas pour autant du paysage musical. Et l’Anglaise a d’ailleurs annoncé, mercredi, la sortie d’un nouvel album le 29 mars. Un disque qui promet d’être plutôt inhabituel : la musicienne a été chargée d’interpréter – en collaboration avec l’Orchestre symphonique de la radio nationale polonaise – la Troisième symphonie de Henryk Górecki.

On n’y retrouvera donc vraisemblablement ni samples ni scratches, des éléments clés du son de Portishead. La Troisième symphonie de Gòrecki, aussi appelée « symphonie des chants plaintifs », est une oeuvre en trois mouvements écrite par le compositeur en 1976. Assez peu à voir donc avec le groupe phare du trip-hop et du downtempo, même si celui-ci intègre souvent des ensembles de cordes dans ses morceaux. Le Polonais n’en est cependant pas à sa première aventure du genre. Ayant travaillé avec Jonny Greenwood (Radiohead), Aphex Twin, mais aussi vu sa musique intégrée aux B-O de Shining et L’Exorciste, l’artiste classique n’est pas étranger à la pop culture.

Comme l’explique le site de Beth Gibbons, ce projet à la croisée de deux univers musicaux s’est dessiné en 2013. Alors que le groupe bristolois joue un festival à Cracovie, le promoteur de l’événement évoque l’idée de cette collaboration. Enregistrée en 2014 à Varsovie, l’interprétation va donc enfin être dévoilée dans ce nouvel album. Et en prime, une vidéo de la performance accompagnera le disque.

Visited 72 times, 1 visit(s) today