Beth Gibbons (Portishead) annonce un album solo avec un orchestre symphonique

Con­nue comme étant une pio­nnière du trip-hop, Beth Gib­bons n’a pas fini de repouss­er ses fron­tières créa­tives. La chanteuse n’a pas pub­lié de long-format avec son groupe Por­tishead depuis Third en 2008, mais ne dis­paraît pas pour autant du paysage musi­cal. Et l’Anglaise a d’ailleurs annon­cé, mer­cre­di, la sor­tie d’un nou­v­el album le 29 mars. Un disque qui promet d’être plutôt inhab­ituel : la musi­ci­enne a été chargée d’in­ter­préter — en col­lab­o­ra­tion avec l’Orchestre sym­phonique de la radio nationale polon­aise — la Troisième sym­phonie de Hen­ryk Górec­ki.

On n’y retrou­vera donc vraisem­blable­ment ni sam­ples ni scratch­es, des élé­ments clés du son de Por­tishead. La Troisième sym­phonie de Gòrec­ki, aus­si appelée “sym­phonie des chants plain­tifs”, est une oeu­vre en trois mou­ve­ments écrite par le com­pos­i­teur en 1976. Assez peu à voir donc avec le groupe phare du trip-hop et du down­tem­po, même si celui-ci intè­gre sou­vent des ensem­bles de cordes dans ses morceaux. Le Polon­ais n’en est cepen­dant pas à sa pre­mière aven­ture du genre. Ayant tra­vail­lé avec Jon­ny Green­wood (Radio­head), Aphex Twin, mais aus­si vu sa musique inté­grée aux B‑O de Shin­ing et L’Ex­or­ciste, l’artiste clas­sique n’est pas étranger à la pop cul­ture.

Comme l’ex­plique le site de Beth Gib­bons, ce pro­jet à la croisée de deux univers musi­caux s’est dess­iné en 2013. Alors que le groupe bris­tolois joue un fes­ti­val à Cra­covie, le pro­mo­teur de l’événe­ment évoque l’idée de cette col­lab­o­ra­tion. Enreg­istrée en 2014 à Varso­vie, l’in­ter­pré­ta­tion va donc enfin être dévoilée dans ce nou­v­el album. Et en prime, une vidéo de la per­for­mance accom­pa­g­n­era le disque.

(Vis­ité 1 389 fois)