© DR

🔊 BeyoncĂ© dĂ©barque avec un titre house, l’inattendu “Break My Soul”

Un nou­veau titre de Queen B, c’est un événe­ment. Surtout quand Bey­on­cé décide de pencher du côté house : le dernier-né s’in­ti­t­ule “Break My Soul”, extrait d’un nou­v­el album à paraître en juil­let. Le titre devrait dérouter ses fans, mais cer­taine­ment pas les ama­teurs de musique élec­tron­ique, qui n’y trou­veront qu’un goût de “Déjà vu”.

Deux ans depuis son sin­gle “Black Parade”, qui lui avait valu un Gram­my. 2020 c’est aus­si l’an­nĂ©e de son dernier pro­jet long autour du grandiose Black Is King, pen­dant visuel de l’al­bum Lion King: The Gift. Alors Bey­on­cĂ© avait cer­taine­ment besoin/envie de sur­pren­dre, et elle s’aven­ture en ter­rain Ă©lec­tron­ique. VoilĂ  donc “Break My Soul”, pre­mier extrait de son prochain album RENAISSANCE qui sera com­posĂ© de 16 titres et sor­ti­ra le 29 juil­let. Un titre dansant, entre house et dance, ambiance vogu­ing, portĂ© par la voix tou­jours droite et puis­sante de B. Ça nous rap­pelle assez rapi­de­ment le “Show Me Love” de Robin S. Elle y rĂ©pète Ă  l’en­vi “You won’t break my soul” (“tu ne bris­eras pas mon âme”), pen­dant qu’une voix d’homme se promène sur les ad-libs en cri­ant en mode Big Ali.

Alors qu’en penser ? Voilà de quoi créer chez nous des sen­ti­ments mit­igés. OK ça donne forte­ment envie de danser, ça fait du bien d’en­ten­dre ce genre de pro­duc­tion et de la voir s’aven­tur­er sur ces ter­rains. Mais pour les aguer­ris de house, celle de Chica­go, ceux qui l’é­coutent et la digguent depuis tou­jours, ce titre n’a absol­u­ment rien de révo­lu­tion­naire. Cer­tains diront que c’est de la soupe facile, et on aura du mal à les contredire.
Pour­tant, voyons ça d’un cĂ´tĂ© posi­tif. Bey­on­cĂ© c’est l’une des femmes les plus puis­santes au monde, c’est un empire bâti annĂ©e après annĂ©e, Ă  force de patience et de bril­lants coups d’é­clats musi­caux. Alors son pub­lic est immense. Si pour ses fans, “Break My Soul” et les chan­sons qui suiv­ront peu­vent ĂŞtre une porte d’en­trĂ©e vers les musiques Ă©lec­tron­iques, ce sera une grande vic­toire pour tout le monde.

Ce qu’on essaie de vous dire c’est : ama­teurs de musique élec­tron­iques, ne ragez pas quand Bey­on­cé sort un track de house réchauf­fée. Réjouissez-vous, car la com­mu­nauté s’agrandit.

(Vis­itĂ© 1 183 fois)