Skip to main content
La salle de concert du Hasard Ludique aménagée en dancefloor ©Charlotte Béja
24 février 2022

Bonheur : C’est l’heure de la réouverture pour Le Hasard Ludique

par Guillaume Monnier

Le Hasard Ludique s’est remis sur de bons rails depuis le jeudi 17 février après deux (trop) longs mois de fermeture liée au Covid. Une très belle programmation est d’ores et déjà prévue pour l’occasion, Vincent Merlet, co-directeur du Hasard Ludique nous l’a assuré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Hasard Ludique (@lehasardludique)

Depuis 2017, le Hasard Ludique s’est installé dans l’ancienne gare de l’avenue de Saint-Ouen. Faisant de cette ancienne station tristement abandonnée, un lieu à mi-chemin entre un bar, une salle de concert et un espace réservé à des ateliers, des expositions et des marchés de créateurs à quelques pas de la Porte de Saint-Ouen. Son retour, Le Hasard Ludique a eu le temps de le préparer avec soin durant toute sa période de fermeture. On peut parier sans sourciller que l’été sera très chouette dans le nord de Paris. Gargäntua, Enchantée Julia, Alvin Chris, Jewel Usain, Gabriel Tur, Anna of the North ou encore Makoto San font déjà partie de la programmation concert jusqu’à la fin de la belle saison. A l’occasion de la réouverture, le co-fondateur du Hasard Ludique, Vincent Merlet fait un point sur les atouts de ce lieu si spécial dans le paysage culturel parisien.

 

À lire également
🤝 Réouverture du Hasard Ludique : “On en ressort plus soudés que jamais”

 

Comment présenterais-tu le Hasard Ludique à quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds ?

Le Hasard Ludique

© Le Hasard Ludique

Toujours compliqué de résumer notre projet aux mille facettes sans rien oublier… On pourrait définir Le Hasard Ludique au travers de ses activités : concerts, clubs, conférences, ateliers, marchés de créateurs, bar, restau… ou parler de l’ancienne gare de la Petite Ceinture qu’il occupe, mais finalement cela ne résumerait pas vraiment l’esprit du lieu. Je dirais que le Hasard Ludique souhaite proposer un espace safe et inclusif où tout individu, artiste, collectif est libre d’exister, de créer et de dialoguer. C’est notre ADN. Il infuse à tous les niveaux notamment dans nos choix de programmation et dans notre manière de communiquer.

Quels sont les grands axes artistiques ?

On peut les résumer en 4 mots clefs : musique,  fête, curiosité, inclusivité. La musique est au centre de nos préoccupations, c’est clairement la discipline qui nous fait le plus vibrer. On est particulièrement sensibles aux projets musicaux qui viennent brouiller les pistes en mixant des influences traditionnelles de régions du monde avec des sonorités électroniques contemporaines. On accueille beaucoup de projets afro-descendants ou venant d’Amérique du Sud. Il nous arrive aussi régulièrement de programmer des artistes pop, du hip hop, du r’n’b, de la folk et de la soul. On essaie de travailler avec des jeunes artistes français.es en développement comme des talents internationaux de passage par Paris.

Si on jette un œil à notre programmation, on y voit beaucoup de teufs, très souvent en collaboration avec des collectifs qui ont des choses intéressantes à défendre. On a par exemple travailler avec Sœurs Malsaines qui tendent à visibiliser des minorités de genre, mais aussi Au-delà du Club, Les Disques du Lobby, La Kauzette… En parallèle, on donne une grande place à des conférences, des rencontres, des jeux et ateliers mais aussi des marchés de créateurs.rices qui parlent de sex & body positivism, de féminisme, d’écologie, d’afro militantisme, de solidarité avec les personnes réfugiées…

Hasard Ludique

© Mawimbi

Quel est ton meilleur souvenir du Hasard Ludique ?

Je pourrais t’en citer 1 000 ! Mais un très bon souvenir de la fin d’année passée : le Bingo Discoquin. On a organisé cet évènement dans le cadre de la 4ème édition du marché de l’illustration impertinente : une vraie bouffée d’air frais dans cet océan de restrictions et de contraintes. La team Bingo Disco nous a retourné le lieu à base de confettis, de punchline bien lol, de pluie de sextoys : le public était bouillantissime ! J’ai d’ailleurs donné de ma personne et enfilé un legging paillette pour une session pool dance dont je me souviendrais longtemps.

Quels seront les grands évènements jusqu’à l’été ?

On est super fiers de notre programmation de réouverture car on craignait vraiment qu’avec les fermetures successives, l’annulation des tournées et les difficultés que rencontre tout le secteur musical, on se retrouve sans rien. Mais tout le monde a su s’adapter (encore une fois). En plus d’une cinquantaine de belles dates jusqu’à l’été, on a prévu quelques temps forts qui devraient faire du bruit (façon de parler… Les voisin.e.s si vous me lisez on vous promet on fera attention…) et notamment un méga open air sur nos 2 000m² de voies ferrées en friche à l’occasion de notre 5ème anniversaire, le samedi 30 avril ! On va annoncer très bientôt.

Hasard Ludique

Visited 41 times, 1 visit(s) today