Brit Awards : Jorja Smith récompensée, pas Aphex Twin

Les Vic­toires de la musique ver­sion British se déroulaient hier soir à la O2 Are­na de Lon­dres. Si le con­cept est essen­tielle­ment le même qu’en France, à savoir une céré­monie de récom­pens­es pour musi­ciens, les artistes primés ne sont pas tou­jours dans le même reg­istre. Cette année, les Brit Awards avaient notam­ment nom­iné dans divers­es caté­gories la jeune chanteuse Jor­ja Smith, mais aus­si Chris­tine and the Queens et même Aphex Twin, le véter­an de l’IDM, qui con­cour­ait pour le prix de meilleur artiste solo bri­tan­nique mas­culin.

Mal­heureuse­ment, Richard D. James est repar­ti les mains vides. Mal­gré la bonne récep­tion de son EP Col­lapse, il n’a pas pu séduire le jury autant que George Ezra — chanteur folk — qui ressort donc gag­nant. Un troisième échec pour Aphex Twin qui avait déjà été nom­iné dans cette même caté­gorie en 2002 et 2016. Autre per­dante : Chris­tine and The Queens. Présente dans la caté­gorie d’artiste inter­na­tionale après la sor­tie de son album Chris en mai dernier, elle n’a pas pu pass­er devant Ari­ana Grande, dont le dernier album Thank U Next car­tonne actuelle­ment.

Mais tout le monde n’est pas ressor­ti déçu de cette soirée : Jor­ja Smith a en effet été primée artiste solo bri­tan­nique fémi­nine de l’an­née. Auteure de l’al­bum Lost & Found, elle avait échouée aux Gram­mys dans la caté­gorie meilleure nou­velle artiste mais reçoit donc un prix majeur dans son pays natal. Déjà une con­sécra­tion pour l’artiste qui entame à peine sa ving­taine.

(Vis­ité 491 fois)