BTS : le groupe de K‑pop de tous les records

BTS est un groupe signé sur le label sud-coréen Big Hit Enter­tain­ment. En quelques années, le groupe de K‑pop est devenu une machine enchaî­nant les records comme les tubes.

Que l’on aime ou pas, la pop coréenne (K‑pop) est un phénomène unique dans l’his­toire de la musique, surtout parce que ces derniers mois elle en a dépassé les fron­tières, s’in­sérant notam­ment dans la vie poli­tique améri­caine ou la cul­ture mon­di­ale à coup de records. Grâce à la mobil­i­sa­tion excep­tion­nelle et le nom­bre extra­or­di­naire de ses fans, la K‑pop est en train de devenir une arme de mil­i­tan­tisme red­outable. Dernière util­i­sa­tion en date, le 20 juin, les fans de K‑pop ont humil­ié le Prési­dent Trump en réser­vant en ligne des cen­taines de mil­liers de tick­ets du rassem­ble­ment qu’il organ­i­sait au BOK Cen­ter de Tul­sa dans l’Ok­la­homa, sans y assis­ter. Résul­tat ? Trump, qui se ven­tait qu’un mil­lion de per­son­nes avaient réservé des tick­ets pour son meet­ing, a dû faire face à un stade à moitié vide. Dans la même veine, les fans de K‑pop ont égale­ment réus­si, ce mois-ci, à noy­er le hash­tag #White­Lives­Mat­ter sous des mil­liers de posts anti-racistes.

Par­mi tous les groupes de K‑pop, il y en a un qui bat tous les records : BTS. À l’in­star des boys band occi­den­taux, le groupe BTS pos­sède une impor­tante com­mu­nauté, extrême­ment fidèle. Récem­ment, lorsque le groupe et son label ont don­né un mil­lion de dol­lar au mou­ve­ment Black Lives Mat­ter, sa com­mu­nauté l’a imité et a col­lec­té ce mon­tant en seule­ment 24h. Cette fidél­ité et la très grande présence de leurs fans sur les réseaux soci­aux leur assurent une forte expo­si­tion à l’in­ter­na­tion­al, fait rare pour les artistes asi­a­tiques excep­té les phénomènes de mode comme Psy ou les Ter­ri­aky Boyz lors de la sor­tie du film Fast & Furi­ous: Tokyo Drift.

Le dimanche 14 juin, le groupe a bat­tu le record du con­cert payant le plus vu en direct. Plus de 750 000 per­son­nes, issues de 107 pays dif­férents, se sont réu­nis pour assis­ter en direct à Bang Bang Con: The Live. Un résul­tat que s’est empressé de partager son label, Big Hit Enter­tain­ment.

En 2018, BTS a été le pre­mier groupe de K‑pop a attein­dre la pre­mière place du classe­ment Bill­board améri­cain, mais avant ce suc­cès inter­na­tion­al, le groupe avait déjà explosé tous les stan­dards en Corée du Sud. Leur plus récent album Map Of The Soul: 7, est un car­ton outre-Atlantique ain­si qu’en France, cer­ti­fié disque d’or en deux mois. En Corée du Sud, il bat égale­ment tous les records. Selon The Korea Her­ald, Map Of The Soul: 7 s’est ven­du à plus de 4,11 mil­lions d’ex­em­plaires durant les neuf pre­miers jours de sa sor­tie, devenant l’al­bum le plus ven­du de l’his­toire de la pop coréenne, devant leur précé­dent disque Map Of The Soul: Per­sona.

Mieux, en seule­ment deux heures, l’al­bum s’é­tait ven­du à 2 183 000 copies dans un pays qui compte un peu plus de 51 mil­lions d’habi­tants. Le site d’Army France, du nom de la com­mu­nauté de fan de BTS, révèle égale­ment des chiffres impres­sion­nants : le pre­mier sin­gle de RM, V, Suga, Jin, Jungkook, Jimin et J‑Hope, “No More Dream”, sor­ti en 2013 sur l’al­bum 2 Cool 4 Skool, était entré dans le classe­ment Bill­board à la 14ème place des World Dig­i­tal Songs. Le groupe BTS est d’ailleurs le pre­mier groupe de K‑pop a avoir reçu une nom­i­na­tion pour les Bill­board Music Award en 2017, pour la caté­gorie Top Social Artist, qu’ils ont d’ailleurs rem­portée. Tou­jours par rap­port au Bill­board, le groupe a réus­si à réitér­er l’ex­ploit réal­isé par les Bea­t­les entre 1995 et 96, c’est-à-dire plac­er, en seule­ment une année, trois albums numéro 1 dans le classe­ment du Bill­board, avec Love Your­self: Tear, Love Your­self: Answer et Map of the Soul: Per­sona.

Peu de temps après la sor­tie de leur dernier pro­jet, BTS est devenu le pre­mier groupe asi­a­tique à dépass­er les cinq mil­liards de streams sur Spo­ti­fy. Leur titre “Boy With Luv”, joué plus de 285 mil­lions de fois, est d’ailleurs le titre de K‑pop le plus écouté de l’his­toire de la plate­forme. Très pop­u­laire sur les réseaux soci­aux, BTS a glané de nom­breux records sur ces plate­formes. Leur compte Tik­Tok est celui qui a atteint le plus rapi­de­ment le cap du mil­lion d’abon­nés, en seule­ment 3 heures et 31 min­utes.

Sur YouTube, un autre record a été établi par BTS, celui de la vidéo la plus vue en une journée, avec plus de 74 mil­lions de vues pour le clip de “Boy With Luv”, en fea­tur­ing avec la chanteuse Halsey. Sur Twit­ter, la com­mu­nauté de fans du groupe détient égale­ment le record du hash­tag le plus util­isé en 24 heures, #Twit­terBest­Fan­dom total­isant plus de 60 mil­lions de tweets.

Mais mal­gré les bonnes actions récentes, il faut réalis­er ici le pou­voir de plus en plus puis­sant de cette com­mu­nauté, une force de frappe qui soulève quelques inter­ro­ga­tions : qui sont les per­son­nes qui la con­trô­lent vrai­ment ou peut-elle être manip­ulée ?

(Vis­ité 4 827 fois)