Tsugi 10 ans (29 avril 2017 @ Le Trabendo Paris / ©Michela Cuccagna (MCC)

De nouvelles précisions sur la réouverture des clubs et salles de concert

Dans le com­mu­niqué du 20 juin 2020, le gou­verne­ment a pré­cisé les nou­velles mesures de décon­fine­ment pour la péri­ode esti­vale. Par­mi elles, l’avenir des clubs, salles de con­certs et des fes­ti­vals est évo­qué.

Comme le pré­cise le com­mu­niqué, un nou­veau train de mesures décidé par le CDSN (Con­seil de Défense et de Sécu­rité Nationale) va être répar­ti en trois étapes :

  • des mesures immé­di­ates (à compter du 22 juin 2020) ;
  • des mesures qui pren­dront effet à la fin de l’état d’urgence san­i­taire (11 juil­let) ;
  • des per­spec­tives pour la ren­trée de sep­tem­bre.

S’il sera de nou­veau pos­si­ble d’aller au ciné­ma, de pra­ti­quer du sport ou de retourn­er dans les salles de jeux type casi­nos dès le 22 juin, cela reste un peu flou quant aux salles de spec­ta­cle dont leur réou­ver­ture est men­tion­née comme suit : “À par­tir du 11 juil­let, qui mar­quera la fin de l’é­tat d’ur­gence san­i­taire sur le ter­ri­toire mét­ro­pol­i­tain, […] les stades et hip­po­dromes seront ouverts au pub­lic, avec une jauge max­i­male de 5 000 per­son­nes. Comme pour les salles de spec­ta­cle, les activ­ités rassem­blant plus de 1 500 per­son­nes devront don­ner lieu à déc­la­ra­tion, afin que puis­sent être garanties le respect des pré­cau­tions néces­saires.” Une for­mu­la­tion qui laisse penser que les salles de spec­ta­cle et de con­cert pour­raient bien rou­vrir dès le 11 juil­let, sous réserve d’une accep­ta­tion d’une déc­la­ra­tion pour les événe­ments qui rassem­bleront plus de 1 500 per­son­nes. Mais, vous l’avouerez, ce n’est pas par­faite­ment limpi­de.

Le point qui suit apporte quelques éclairages sur la jauge max­i­male des grands événe­ments dans les stades et les salles de spec­ta­cle, fixée à 5 000 per­son­nes et en principe tou­jours en vigueur jusqu’au 1er sep­tem­bre. De plus, “un nou­v­el exa­m­en de la sit­u­a­tion épidémi­ologique nationale sera réal­isé mi-juillet pour décider si un assou­plisse­ment est pos­si­ble pour la deux­ième par­tie du mois d’août.”

Enfin, (et là, c’est très clair) à par­tir du mois de sep­tem­bre 2020 et sous réserve d’un feu vert de cette éval­u­a­tion épidémi­ologique mi-juillet, les clubs pour­ront rou­vrir. “Il faut tra­vailler à leur réou­ver­ture, mais l’on com­prend bien qu’il est plus dif­fi­cile de respecter la dis­tan­ci­a­tion quand on danse que lorsque l’on est assis”, a souligné le min­istre de la Cul­ture Franck Riester, dimanche 21 juin sur Europe 1. “Les représen­tants du monde de la nuit seront reçus au min­istère la semaine prochaine.”

(Vis­ité 2 510 fois)