Ça sort aujourd’hui : vendredi 18 janvier

C’est ven­dre­di, c’est jour de sor­tie ! Vu qu’il est par­fois dif­fi­cile de s’y retrou­ver avec tous les dis­ques qui sor­tent chaque semaine, Tsu­gi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélec­tion de galettes – LPs et EPs con­fon­dus – qui vien­nent de paraître et qui nous font vrai­ment envie : c’est le “ça sort aujourd’hui”. Voici donc de quoi accom­pa­g­n­er votre week-end avec les ryth­miques tor­turées de Ghoster, l’indie pop de Ten­der, une com­pi­la­tion disco-house de Par­tyfine, et la pop doucereuse de Pi Ja Ma.

Ghoster — Fête Sombre [HRCLS Records]

Avec Ghoster, la fête tourne mal. Le duo offre aujour­d’hui un pre­mier EP aux pro­duc­tions ultra-minimalistes. Dans un univers musi­cal som­bre, les deux artistes pro­posent des com­po­si­tions épiques aux sonorités abra­sives. Le tout reste néan­moins mélodique, avec des ryth­miques sim­ples mais effi­caces. Un petit con­cen­tré d’én­ergie en trois morceaux.

Tender — Fear of Falling Asleep [Partisan Records]

Un mélange d’indie pop et d’élec­tron­ique pour quelque chose de très doux. Sur son nou­v­el album, Ten­der, nous sert des mélodies catchy, des nappes de syn­thé et quelques bat­ter­ies rock psy­ché sur les dernières track. Un style qui pioche aus­si bien dans des influ­ences r’n’b comme sur “No Devo­tion” que rock indé sur “Clos­er Still”. Cer­tains morceaux s’ap­prochent du style de Men I Trust.

Various Artists — Partyfine, Vol. 4 (Danse dans le noir) [Partyfine]

Après le titre “J’ai chaud” de Week­end Affair sor­ti en exclu­siv­ité sur Tsu­gi, Par­tyfine dévoile sa nou­velle com­pil dans son inté­gral­ité. Le label pro­pose une var­iété de sonorités et jon­gle entre les styles. Le dis­co d’abord, comme sur le très Cer­rone “Kitt” de Moon­light Mat­ters, aux séquences de bass­es ful­gu­rantes et aux cordes roman­tiques. La house aus­si, comme sur  “Gra­zie” de Fran­co & Bruno, au con­flu­ent de la deep house et de la garage house. Mais mal­gré la pat­te sin­gulière de cha­cun des inter­venants, le disque con­serve une cohérence nu dis­co, avec des bouts de texte en français — “Mer­ci” de Claap & San­tana ! — , des syn­thés analogiques chaleureux et une atmo­sphère trop­i­cale accueil­lante.

Pi Ja Ma — Nice to Meet U [Wagram Music / Cinq 7]

Générale­ment, les pro­jets des anciens can­di­dats de la Nou­velle Star ne sont pas du genre tran­scen­dants. Pi Ja Ma — alias Pauline -, qui a par­ticipé à l’émis­sion il y a quelques années, est l’ex­cep­tion qui con­firme la règle. Aujour­d’hui, elle sort un disque réal­isé en duo avec Axel Con­ca­to. Une pop sans pré­ten­tion aux accents indie et chan­tée en anglais. Cer­tains morceaux frô­lent même la pop psy­ché comme sur “Ver­ti­go” et ses choeurs réver­bérés.

(Vis­ité 659 fois)