Skip to main content
27 octobre 2017

Ça sort aujourd’hui : vendredi 27 octobre

par Corentin Kieffer

C’est vendredi, c’est jour de sortie ! Vu qu’il est parfois difficile de s’y retrouver avec tous les disques qui sortent chaque semaine, Tsugi a décidé de vous faciliter la tâche en vous faisant une petite sélection de galettes – LPs et EPs confondus – qui viennent de paraître et qui nous font vraiment envie. Voici donc de quoi accompagner votre week-end !

Souleance – Bamboule EP [First Word Records]

Quand les Français Fulgeance et DJ Soulist s’associent, cela donne Souleance. Les beatmakers sortent un nouveau 5 titres, Bamboule, après une multitude d’EPs et les longs formats La Belle Vie et La Beat Tape, deux disques qui portaient formidablement leur nom. Toujours sur le label First Word Records qui les porte depuis 2009, Souleance nous délivre une bouffée de plaisir simple, à base de samples et beats calmes et chaleureux. Un mélange à base de grooves afros et de vibes tropicales, c’est dit, ce sera notre disque du dimanche pour chiller sans s’endormir.

Linus Quick – True Friends [Complexed Records]

Nous croiriez-vous si on vous disait que Linus Quick a sorti 10 EPs rien qu’en 2017 ? On a rarement vu un producteur aussi prolifique en si peu de temps. À cette discographie impressionnante s’ajoute aujourd’hui un premier LP de techno dans la pure tradition allemande. Avec des sonorités plutôt rondes, l’album s’écoute d’une traite, en s’arrêtant néanmoins sur certains titres comme « Extra » ou « Drama », véritables dancefloors killers du vendredi soir.

Modern Studies – Swell to Great [Fire Records]

Inspiré par l’Écosse et l’Irlande du Nord, le quatuor Modern Studies joue une folk contemporaine sensible. Swell To Great est paru il y a un an chez Toad Records, mais bénéficie aujourd’hui d’une ressortie sur le label Fire Records pour une édition spéciale : le vinyle est annoncé transparent. Dans ce LP, la voix d’Emily Scott passe d’une présence forte à de subtiles notes étirées, accompagnée de délicates harmonies. Bucolique, c’est exactement ce qu’il vous faut pour l’automne. À écouter en regardant les feuilles tomber des arbres, bien au chaud dans sa véranda, un thé à la main, un livre dans l’autre. Tout ça en même temps, oui. Attention, on ne vous parle pas de déprime, c’est un moment de poésie.

Benjamin Damage – Montreal EP [R&S Records]

Après ses débuts sur les labels Ten Thousand Yen et Solva Records, Benjamin Damage élisait domicile sur le regretté label 50 Weapons avec de nombreuses sorties, dont les deux albums Heliosphere et Obsidian. Désormais, après deux ans d’absence, Benjamin Damage emmène sa techno chez l’ultra-classe R&S Records. Et il semble ravi : « R&S fut si important artistiquement pour moi depuis mon plus jeune âge. J’ai ressenti quelque chose de très spécial quand ils m’ont demandé de les rejoindre. » Ces trois titres marquent de manière très classe leurs noces, vivement la lune de miel.

Alice et Moi – Filme moi [auto-produit]

Pop-électro française à la mélodie sucrée, Filme moi est la première sortie de l’indépendante Alice et Moi. Elle y parle d’amour, de baiser, de soirée, avec ce ton faussement naïf qui tire sur une douce mélancolie. Mais Alice et Moi n’est pas une princesse qui attend désespérément le prince charmant. Elevée dans le rock, passionnée par Ratatat et Flume, inspirée par La Femme ou Lomepal, c’est une femme qui assume ses rêves et sa musique, casquette sur la tête.

Various artists – VOID: Don’t Call It IDM [IDOL]

VOID est une série de compilation par le distributeur IDOL qui existe depuis maintenant deux ans. Pour cette sixième parution, c’est une sélection ambient / IDM / electronica qui convoque NSDOS, Mondkopf, Arandel ou encore Murcof dans un univers forcement parallèle. Ambiance éthérée, texture brumeuses, nappes mystérieuses et quelques voix fantomatiques perlent à travers ces douze titres.

Visited 17 times, 1 visit(s) today