Cap sur le hip‐hop pour les 20 ans du festival Woodstower

Vingt ans, mes aïeux ! Le fes­ti­val du Grand Parc Miribel‐Jonage (au Nord de Lyon) a pris l’habitude de tabler sur des pro­gram­ma­tions éclec­tiques où le hip‐hop règne en maître… C’est devenu une mar­que de fab­rique. Pour cet anniver­saire en grande pompe, Wood­stow­er ne déroge pas à sa règle et a même rajouté une soirée exclu­sive­ment dédiée au genre. Ca va kick­er dans les chau­mières.

Wood­stow­er et le hip‐hop, une vieille his­toire d’amour : pour sa dernière édi­tion, le fes­ti­val avait déjà con­vié Demi Por­tion, Deen Bur­bi­go, Columbine ou encore les excen­triques Loren­zo et Tom­my Cash. La pro­gram­ma­tion 2018 va encore plus loin : sont annon­cés les légen­des du 93 NTM, Zox­ea qui les a suiv­is sur plusieurs dates en tournée (notam­ment à l’Alu­na) et surtout des noms bien vin­tage comme Lord Kos­si­ty, Bus­ta Flex, Cut Killer -ren­du mythique grâce à La Haine- et Dis­iz, revenu sur le devant de la scène grâce à son dernier album Paci­fique. On retrou­vera égale­ment des rappeurs plus con­tem­po­rains avec Némir, Biffty & DJ Weed­im, Kike­sa, 47 Ter, l’impressionnant Davod­ka ou l’intriguant Sopi­co. Et même des locaux qui offrent au clas­sic hip‐hop un revival écla­tant, notam­ment Da Break et Supa Dupa.

Evidem­ment, comme il se veut tou­jours grand pub­lic, Wood­stow­er n’a pas été avare en artistes élec­tron­iques : il fau­dra aller jeter une oreille aux lives de Boris Bre­jcha, Mad­ben, Popof, Kid­dy Smile ou encore Bagarre. Sans oubli­er Cha­tonFakear et Ven­dre­di sur Mer, parce qu’un peu de pop intel­li­gente ne fait jamais de mal. Si vous n’avez rien de prévu du 30 août au 2 sep­tem­bre, fon­cez à Wood­stow­er. Et si vous êtes déjà pris, annulez. Le fes­ti­val de Miribel‐Jonage per­me­t­tra, comme chaque été, de bien finir les vacances dans une tran­si­tion énervée en bord de lac.

Plus d’infos sur l’event Face­book

(Vis­ité 295 fois)