Artwork

🔊 Ce nouvel album d’Iceage est leur plus novateur et abouti

Ă€ peine majeurs, ils retour­naient dĂ©jĂ  les salles du monde entier avec leur punk rock aus­si poé­tique que ravageur. Depuis, les Danois d’Iceage ont eu le temps de mĂ»rir…

Chronique issue du Tsu­gi 140 : Free Par­ty Sto­ry, main­tenant disponible en kiosque et en ligne.

Art­work

Grand bien leur fasse, cet album expĂ©ri­mente et Ă©volue vers des hori­zons nou­veaux. D’entrĂ©e de jeu, « Shel­ter Song » offre une propo­si­tion inĂ©dite et intime avec vio­lons et chĹ“urs gospel, Ă  l’image de son clip rĂ©u­nis­sant les proches du groupe dans un univers de fĂŞte et de sourires aux lèvres. Ce n’est pas pour rien que ce disque par­le autant de refuge. Il ne s’agit pas lĂ  d’avoir un toit sur sa tĂŞte, mais de se sen­tir inté­grĂ© dans un envi­ron­nement. Au final, avec ses airs de brit­pop Ă  la Oasis, Seek Shel­ter est intimiste autant qu’il est fĂ©dĂ©ra­teur. Des titres comme « Gold City » ressem­blent Ă  des hymnes tail­lĂ©s pour ĂŞtre repris et chan­tĂ©s en chĹ“ur dans les stades et les plus grands fes­ti­vals. La voix du chanteur, plus rĂ©con­for­t­ante que jamais, y est juste­ment pour beau­coup. Il y a un rĂ©el sen­ti­ment d’optimisme, de lĂ©gèretĂ© et de refuge, effec­tive­ment, qui se dĂ©gage de cha­cun de ces neuf morceaux, pour­tant Ă©crits Ă  la fin de l’annĂ©e 2019.

Avec ce cinquième album, Iceage voit grand. Et on ne peut que lui don­ner rai­son, c’est sûre­ment l’album le plus nova­teur du groupe, et surtout le plus abouti.

 

❏

Plus de chroniques dans le Tsugi 140 : Free Party Story, disponible partout

(Vis­itĂ© 381 fois)