©Christopher Fernandez

🔊 Ce premier album d’Eyes of Others, comme un New Order en Jamaïque

Eyes of Oth­ers a sor­ti ven­dre­di dernier son pre­mier album Elevens­es chez Glob­al Warm­ing Records, qui mélange habile­ment le dub et la new wave pour un ren­du qui rap­pellera du New Order sous influ­ence jamaïcaine.

L’énig­ma­tique pro­duc­teur Ă©cos­sais Eyes of Oth­ers a sor­ti son pre­mier album Elevens­es chez Glob­al Warm­ing Records, label dirigĂ© par le Français qu’on ne lâche plus des yeux Mal­colm. PrĂ©cĂ©dem­ment repĂ©rĂ© par le regret­tĂ© Andrew Weather­all ain­si que le Litu­anien Man­fredas, qui l’ont tous deux remixĂ© et soutenu Ă  tra­vers leurs sets, Eyes of Oth­ers rend jus­tice avec Elevens­es Ă  leur sou­tien. Ce disque pour­suit l’ex­plo­ration des sonoritĂ©s de ses prĂ©cé­dents EPs qu’il dĂ©crit comme « post-pub, refoulĂ© du club », qu’on dĂ©fini­rait pour notre part comme un croise­ment de new wave, de d’électro-pop et de dub.

eyes of others

©Maciej Kawka

Sur ce disque, les syn­thés sont chauds et gran­uleux, la voix sou­vent mono­corde à la Joy Divi­sion ou New Order avec force écho : on pour­rait se croire de retour dans les 80’s. D’ailleurs, les mélodies et le chant sont sys­té­ma­tique­ment accom­pa­g­nées de beats min­i­mal­istes portés par de vieilles boites à rythme Roland de cette époque comme la CR-78 ou la TR-909. Tout comme pour les groupes précédem­ment cités, la mélan­col­ie est le thème prin­ci­pal de cet album qui racon­te le pas­sage à l’âge adulte. On y ressent la déprime et surtout de la lour­deur, grâce aux ryth­miques dub, sur laque­lle le final “Wave Good­bye to Grass” arrive comme une cerise sur le gâteau, telle une lueur d’e­spoir portée par la gui­tare acoustique.

 

Ă€ lire Ă©galement
Album du mois : Squid [Warp]

 

Cette sor­tie est accom­pa­g­née visuelle­ment par le stu­dio graphique DR.ME de Man­ches­ter, basé sur des pho­tos et vidéos orig­i­nales pris­es par Eyes of Oth­ers sur une île isolée des Hébrides écos­sais­es. Déjà disponible sur Band­camp, l’al­bum sor­ti­ra physique­ment en for­mat cas­sette le 6 juin, et com­pren­dra deux titres sup­plé­men­taires et un joli t‑shirt.

(Vis­itĂ© 1 529 fois)