Skip to main content
© Thierry Le Gouès
8 mars 2021

Cerrone aussi appelle Bachelot à faire des clubs des lieux culturels

par Antoine Barsacq

Dans une lettre ouverte destinée à Roselyne Bachelot, Cerrone interpelle la ministre de la Culture sur la crise que traverse l’industrie de la nuit et fait appel à une reconnaissance des clubs comme lieux culturels. Après la lettre du collectif Culture Bar Bars qui abondait dans ce sens, c’est un appel de plus fait au gouvernement auquel on espère qu’il répondra.

Dans une lettre publiée sur ses réseaux sociaux, le pape du disco et père du tube planétaire « Supernature » sorti en 1977 Cerrone évoque d’abord l’importance de la musique électronique en tant que culture et de l’impact cataclysmique du Covid-19 sur les clubs où elle vit. Il insiste ensuite surtout sur le manque de reconnaissance de la part des pouvoirs publics, notamment de l’absence de la musique électronique aux Victoires de la musique alors que la séparation de Daft Punk a prouvé l’importance du rayonnement de la « Dance Culture » française dans le monde entier. Il fait ensuite appel à la création d’un statut spécifique, concluant cette lettre en déclarant : « Les clubs, précieuses plateformes de rencontres et de partage, d’expression et création culturelle, ne méritent pas d’être laissés sur le bord de la route. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cerrone (@cerroneofficial)

Quand il s’agit de défendre la cause des clubs en France, Cerrone n’est évidemment pas de trop, et au contraire, on peut espérer que l’implication d’une figure tutélaire de la musique française telle que la sienne permettra au gouvernement de prendre conscience de l’impact des musiques électroniques sur la culture française.

Dans cette lettre, il demande notamment la création d’un statut reconnu comme « lieux de culture » pour les clubs, ainsi que d’écouter ses acteurs pour la « reprise des activités de spectacle« . On ne doutera pas que le producteur disco aura entendu parler de la récente initiative « Clubs Cultures« , menée par une quarantaine de clubs français auprès du ministère de la Culture pour la création d’un statut spécifique. Cette lettre fait aussi écho à celle de Laurent Garnier qui avait déjà publié un appel en octobre où il partageait son incompréhension.

 

À lire également
Les clubs français veulent aujourd’hui être reconnus comme établissements culturels

 

La lettre ouverte de Laurent Garnier à la ministre de la Culture

 

Visited 9 times, 1 visit(s) today