© Lovehoney collection JUNO

Ces sextoys vibrent au rythme de votre musique préférée

par Tsugi

Love­honey sort une nou­velle gamme de sex­toys con­nec­tés… à votre musique préférée. 

Le site de sex­toys Love­honey a lancé un tout nou­veau pro­duit qui devrait séduire les mélo­manes. La col­lec­tion “Juno” com­prend qua­tre jou­ets qui utilisent une “tech­nolo­gie de syn­chro­ni­sa­tion” pour vibr­er au rythme de votre chan­son préférée. Com­ment ça marche ? Il suf­fit de plac­er la télé­com­mande (qui fonc­tionne jusqu’a deux mètres de dis­tance) à côté de vos enceintes, de mon­ter le vol­ume et de laiss­er la chan­son pren­dre le con­trôle de votre plaisir. Gros point fort, les vibro­masseurs n’ont pas besoin d’être con­nec­tés au WiFi ou au Blue­tooth pour fonctionner.

La col­lec­tion com­prend qua­tre mod­èles dif­férents de sex toys : un “Love Ring” en sil­i­cone conçu pour être porté autour du pénis, un “Panty Vibra­tor”, idéal pour les cou­ples, un “Vibrat­ing Egg”, par­fait pour les débu­tants et un “butt plug ” fab­riqué à par­tir d’un matéri­au en sil­i­cone mince et con­fort­able. Les avis sont sans appel : “le jou­et est petit mais ne vous lais­sez pas décourager, il est vrai­ment puis­sant et il y a plusieurs réglages pour vous men­er au sep­tième ciel ! Je l’ai beau­coup util­isé et je n’ai pas été déçu‑e !” En plus, en ce moment ils sont à ‑50%, autant vous dire que vous pou­vez pren­dre votre pied sur les bass­es de votre morceau préféré pour 34.99 $.

À LIRE AUSSI : 🔊 La playlist ultime pour faire l’amour

Vous êtes en manque d’idées ? Pas de panique, Tsu­gi est là pour vous aider. Pour faire dur­er le plaisir, notre playlist est pro­gres­sive. Elle com­mence lente­ment, avec la moi­teur du trip-hop ou de la trap avant de pass­er par une phase rock slow, lanci­nante. On pousse un peu le tem­po avec une touche de psy­chédélisme et de rnb 90’s sexy comme on l’aime, de la slow funk comme Kool & The Gang et Cymande puis on ter­min­era par un BPM plus clas­sique, avec de la house mais tou­jours dans le respect. Pour l’irrévérence, on vous lais­sera sur “Clos­er” de Nine Inch Nails ou sur le foot­work de DJ Spinn, pour ceux qui se con­nais­sent bien et veu­lent pimenter leur jeu avec leurs nou­veaux sex­toys préférés.

(Vis­ité 1 042 fois)