©Compte Instagram de Britney Spears

C’est fait : Britney est libre

Depuis 2008, la vie de la chanteuse Brit­ney Spears était con­trôlée par son père Jamie via une mise sous tutelle, suite à ses dif­férentes frasques de l’époque.

Un soulage­ment pour ses fans et la fin d’une longue his­toire médi­a­tique. Ce mer­cre­di, le tri­bunal de Los Ange­les (Cal­i­fornie) a décidé d’an­nuler la tutelle de Brit­ney Spears qui durait depuis 13 ans. La chanteuse avait déposé en juin dernier une demande d’an­nu­la­tion devant les juges, qual­i­fi­ant cette mesure d’ ”abu­sive”. Même si cette tutelle doit être offi­cielle­ment lev­ée d’i­ci la fin de l’an­née par le tri­bunal, son père Jamie n’a désor­mais plus son mot à dire sur la vie privée de la chanteuse ou encore sur la ges­tion de ses finances.

 

À lire également
t.A.T.u, Oklou ou un mashup Britney Spears x Deftones : la playlist “rupture” de Lësterr

 

Depuis la mise en place de cette tutelle en 2008, Jamie Lynn Spears était respon­s­able de toutes les déci­sions de Brit­ney, y com­pris de ses finances. Depuis quelques mois, on voy­ait régulière­ment la chanteuse, affaib­lie, poster des vidéos aux allures de S.O.S sur les réseaux soci­aux, aux­quelles ses mil­lions de fans ne sont pas restés indif­férents. Un mou­ve­ment de sou­tien avait d’ailleurs vu le jour avec le hash­tag #FreeBrit­ney.

(Vis­ité 1 693 fois)