Skip to main content
© Capture d'écran Youtube 'Donk: 150 Beats Per Minute, Hardcore, Rave Music - Noisey Specials'
16 mars 2023

🔊 C’est quoi dĂ©jĂ  le donk ? RĂ©ponse en dix titres d’un -affreux- genre oubliĂ©

par Emma Grandjean

Vous vous rappelez ? Le donk, c’est ce sous-genre de hard house qui a fait fureur en Angleterre dans les annĂ©es 2000 et qui a eu la longĂ©vitĂ© d’un papillon. Sauf qu’un papillon, c’est beau et on est triste au moment de lui dire adieu. Pour le donk, laissez-nous en douter. Tsugi vous a concoctĂ© une sĂ©lection de 10 hymnes de ce style, pour mieux comprendre nos doutes Ă  son sujet.

Pour en savoir plus sur la naissance du donk, il faut remonter le temps. C’est Ă  la fin des annĂ©es 90, alors que l’an 2000 et sa fin du monde se rapprochent dangereusement de nous que le genre apparaĂ®t. Son arrivĂ©e coĂŻncide avec d’autres bouleversements musicaux : le happy hardcore devient ringard, la hard house est nĂ©e seulement quelques annĂ©es auparavant. Vous associez les deux et combinez le tout avec -au dĂ©but de son existence- un rap approximatif, chantĂ© par des p’tits jeunes au fort accent british… VoilĂ  la recette du donk. Avec l’Angleterre en terre d’accueil idĂ©ale.

Dans les annĂ©es 2000, le genre connaĂ®t une montĂ©e en puissance rapide, pour finalement tomber dans un oubli collectif : c’est donc ça qu’on appelle « mĂ©moire sĂ©lective » ? Mais il est fort possible que sans le savoir, vous ayez dĂ©jĂ  entendu du donk, ou ses autres dĂ©signations anglaises : « Bounce » et « Scouse house ». Que ce soit grâce Ă  cette vidĂ©o (rendez-vous directement Ă  53:50) ou si vous ĂŞtes tombĂ© sur « Put A Donk On It » de Blackout Crew, le plus grand groupe de donk que la Terre ait connu.

Si l’Angleterre est le principal pays concernĂ©, le genre s’est Ă©galement exportĂ© ailleurs sous diffĂ©rentes appellations. Alors que la version espagnole du donk se nomme « bumping » ou « poky », en Russie, c’est la « hardbass ». Mais il est Ă©galement arrivĂ© jusqu’au Japon, rendez-vous immanquable de sonoritĂ©s aigues et de lourdes basses saccadĂ©es. D’ailleurs, le nom « donk » provient des caractĂ©ristiques sonores du genre oĂą on peut entendre ‘donkdondonk’ tout du long : Ă  150 bpm, les rythmes Ă  rebond rapides se mĂŞlent aux lignes de basses inversĂ©es.

Ă€ l’Ă©poque, les Anglais qui suivaient les dernières tendances musicales se retrouvaient dans un des quelques temples du donk : le Wigan Pier Nightclub. Wigan, ville situĂ©e dans le Grand Manchester, proche de Liverpool ne possède Ă  son palmarès actuel qu’un club de football en D2, mais doit sa renommĂ©e Ă  ses anciennes mines de charbon et au roman de George Orwell, Le Quai de Wigan. Et derrière les platines de la cĂ©lèbre boĂ®te de nuit, on retrouvait une flopĂ©e de DJs Ă  la mode. Pour parler reprĂ©sentant du genre : Andy Whitby Ă©tait sans doute le plus prolifique des DJs bounce des annĂ©es 2000 outre-Manche.

Wigan Pier Nightclub donk

Le Wigan Pier Nightclub en 2012 © Rept0n1x

DĂ©jĂ  Ă  l’Ă©poque, le genre musical est vivement critiquĂ© par ses sonoritĂ©s tapageuses et dĂ©cousues, et par ses ambassadeurs : des bandes de jeunes, dernières tendances vestimentaires sur le dos parlant avec un fort accent populaire -le scouse- qui n’ont pas toujours fière allure en boĂ®te. Alcool bas de gamme dans les veines et drogues en option.

Aujourd’hui, certains fanatiques de la première heure continuent d’Ă©plucher Youtube Ă  la recherche des vestiges sonores de cette Ă©poque -dĂ©sormais rĂ©volue. Mais pour la plupart, le donk est bel est bien tombĂ© au fond du puits, sans Ă©chelle pour en ressortir. Et ce n’est sĂ»rement pas nous qui allons lui en apporter une. Toutefois, chaque oreille est diffĂ©rente. Alors on vous a dressĂ© une liste non-exhaustive de dix morceaux de donk, en passant de l’incontournable Blackout Crew, jusqu’aux tubes russes. Et si vous voulez en savoir davantage sur ce style, on vous invite Ă  regarder ce documentaire, Ă  lire ce reportage ou Ă  utiliser ce tutoriel. Au moins vous serez prĂŞt si le donk revient Ă  la mode…

 

À lire également sur Tsugi.fr : L’amapiano c’est quoi déjà ? Réponse en 5 morceaux à poncer tout l’été
Visited 216 times, 1 visit(s) today