Skip to main content
@totem.labs / Via site : totemlabs.com
29 février 2024

Cette boussole retrouve tes potes en festival, sans réseau

par Olivia Beaussier

Nous sommes beaucoup à connaître la douleur, que dire, l’extrême souffrance mêlée de panique de perdre ses potes en festival. Voilà une boussole connectée qui va vous sauver. L’entreprise américaine Totem Labs a créé ce qui est sûrement la solution miracle des festivals : une boussole pour retrouver ses potes, sans besoin d’internet ou de réseau. On vous explique.

Comment ça marche ? Grâce à un système satellite, les boussoles (de leur vrai nom, Totem Compass) se localisent entre elles sans réseau, ni wifi, ni Bluetooth. Pour faire plus clair encore : si vous avez perdu votre groupe d’amis dans une grande foule, votre boussole forme un point lumineux dans la direction des autres boussoles connectées à la vôtre. On vous laisse voir par vous-même dans la vidéo de leur compte Instagram, ci-dessous :

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Totem (@totem.labs)

Lorsque l’ami perdu est retrouvé, les boussoles se mettent en mode « vibe« . Les points lumineux de recherche s’éteignent, et font place à une bande de lumières qui s’éclaire au rythme de la musique.

 

Une boussole comme signe de ralliement

Avec une batterie de 72 heures, ce petit gadget est résistant à l’eau, est capable de localiser trois boussoles en même temps, sur une distance de 1000 mètres. De par leur petite taille, les Totem Compass peuvent se porter en collier. Et avec la forme géométrique autour du cou, c’est vrai que ça fait un peu ‘signe de ralliement d’une tribu’. Mais bon, quand le loup s’est éloigné de la meute, il faut bien le retrouver… On a capté la métaphore.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Astropolis Hiver #24, le magma sous la glace | LIVE REPORT

 

Bon on ne vous ment pas : on n’a pas encore eu l’occasion de tester. Si ça se trouve, le produit est vraiment nul nul. Va savoir ce que cachent ces 50euros. Mais sur le papier, l’idée donne envie. L’entreprise a déjà ouvert sa boutique et commencera les envois en avril. Juste à temps pour les premiers festivals des beaux jours. Finis les « t’es où? » qui ne s’envoient pas, finies les minutes voire heures passées à chercher vos potes. Fini le stress de se séparer dans un pogo violent, les pauses-pipi qui se transforment en pause-égarer-son-ami.

Mais si on ne perd jamais ses potes, on ne vit pas pleinement l’expérience de festival, si ? Pour celles et ceux qui auraient 50€ à mettre dans des boussoles connectées, vous nous direz si ça vaut le coup, et si ça vaut le coût.

Visited 1 052 times, 6 visit(s) today