Skip to main content
2 juin 2014

Chronique : Lake Street Dive – Bad Self Portraits

par rédaction Tsugi

Quand on nous “vend” un groupe comme étant une découverte YouTube, on pense Psy et on sort illico la sulfateuse. Heureusement, le chargeur s’étant enrayé, on a pu sauver Lake Street Dive malgré son million et quelque de vues YouTube depuis l’an dernier et sa reprise lo-fi du “I Want You Back” des Jackson Five filmée au coin d’une rue de Boston. Avant ce haut fait d’armes qui l’a a propulsé dans le quart d’heure de gloire warholien, le quatuor avait quand même déjà réalisé quatre albums. Le cinquième a été le bon pour arriver jusqu’à nos oreilles.

Ça démarre sur le titre éponyme, ode ironique aux fameux selfies qui nous pourrissent nos timelines. Si le sujet est bien actuel, musicalement on se croirait au mitan des seventies, quelque part entre L.A. et Frisco avec un Randy Newman ou un Jackson Browne dans l’autoradio. Oui, l’autoradio. Vous avez donc compris qu’il n’y a absolument aucune révolution à attendre de cette pop soul magistralement rétro. Mais parfois, cela fait juste du bien de mettre le frein à main et de retrouver le goût d’une madeleine proustienne. Le craquage du mois, so far. (Patrice Bardot)

Bad Self Portraits (Signature Sounds/Differ-Ant)

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply