L'AccorHotel Arena à Bercy / ©Zakarie Faibis

Concert-test à Bercy : le directeur de la salle rend ses conclusions

Le fameux concert-test Ambi­tion Live Again a bien eu lieu ce same­di 29 mai à l’Ac­corHo­tels Are­na dans le 12ème arrondisse­ment de Paris. Le directeur de la salle de con­cert rend ses conclusions.

Et les retours sont plutôt posi­tifs. 5 000 per­son­nes de 18 à 45 ans, masquées et testées néga­tives étaient présentes dans la salle. Les spec­ta­teurs ont enfin pu retrou­ver la sen­sa­tion de danser devant une scène, ici, devant la french touch d’Éti­enne de Cré­cy et le rock d’Indo­chine. “Avant tout, et c’est le plus impor­tant, nous avons vu same­di 29 mai que le pub­lic d’un con­cert de grande ampleur sait être respon­s­able, et con­serve le masque cor­recte­ment posé sur le vis­age durant toute la durée des presta­tions”, témoigne Nico­las Dupeux, directeur de la salle, dans une inter­view à Cul­ture matin. Selon lui, seule­ment une per­son­ne n’a pas pu assis­ter au con­cert après avoir été testée pos­i­tive au test PCR mis en place durant les trois jours précé­dents l’évène­ment. Le directeur de salle ajoute égale­ment que “cer­tains réflex­es ont été adop­tés sur le long terme par le pub­lic en matière de dis­tan­ci­a­tion dans les files d’attente pen­dant l’entrée dans le lieu”. Cette avancée nous amène donc à penser, pour notre plus grand bon­heur, que les con­certs en salle vont pou­voir repren­dre petit à petit du service.

 

À lire également
Un “éventuel” retour des concerts debout prévu à l’automne, selon le ministère de la Culture

 

L’é­tape san­i­taire s’a­joute au pro­to­cole d’en­trée. Pour ce con­cert, il aura fal­lu tout d’abord se faire tester pour présen­ter un test négatif à l’ac­cueil. Puis les équipes ont dis­tribué deux masques chirur­gi­caux, une gourde d’eau et du gel hydroal­coolique à tous les par­tic­i­pants. Un test sali­vaire doit encore être réal­isé avant le 5 juin par l’ensem­ble du pub­lic, y com­pris les 2 500 per­son­nes qui ont assisté au con­cert depuis chez elles, afin de déter­min­er si le taux de con­t­a­m­i­na­tion en salle y était inférieur, équiv­a­lent ou bien supérieur. Évidem­ment, ces dis­posi­tifs mis en place évolueront avec la sit­u­a­tion san­i­taire. En ce qui con­cerne les mois à venir, Nico­las Dupeux annonce déjà que “cet été, les événe­ments sportifs assis repren­dront dès le 10 juil­let puis, à par­tir de sep­tem­bre, une sai­son de con­certs débutera, dont cer­tains sont déjà annon­cés en octo­bre. Le pro­to­cole restera à définir : nous nous tenons prêts à ce que le pass san­i­taire soit instau­ré d’ici là”.

(Vis­ité 2 231 fois)