Coup de pouce : La Chica

Par­fois on tombe dans nos mails sur un morceau, un clip ou un artiste qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment, comme ici avec La Chi­ca. Ce sont les “coups de pouces” de la rédac’. 

Un peu de chaleur pour ces mois d’hiver. Entre ryth­miques sud‐américaines, chants en espag­nol et pop occi­den­tale, l’oeuvre de la chanteuse franco‐vénézuélienne La Chi­ca n’est pas tout à fait d’ici mais pas tout à fait d’ailleurs. Dif­fi­cile en con­séquence de déter­min­er à qui on pour­rait iden­ti­fi­er une artiste aux influ­ences si var­iées. Et pour­tant, le résul­tat est cohérent, entrainant et plutôt irré­sistible. Entre l’Est parisien et l’ouest du Vénézuela, la musi­ci­enne née Sophie Fustec grandit entre deux con­ti­nents et une foule d’univers musi­caux dif­férents. De Debussy au rap, tout est bon à pren­dre pour créer ce son sin­guli­er. Son dernier titre, “Addict”, en est une illus­tra­tion. Une mélodie sim­ple, quelques kicks, quelques per­cus­sions et un peu d’espagnol.

La Bellevil­loise n’en est pas à son pre­mier pro­jet. Plusieurs groupes pour démar­rer, dont 3SOMESISTERS, fondé en 2010 et qui, trois EPs plus tard, devient lau­réat du prix FAIR 2017. En 2015, Sophie Fustec se lance en solo sous l’alias La Chi­ca avec à la clé un pre­mier court‐format, Oasis. Déjà sai­sis­sant, ce disque lui offre des oppor­tu­nités de tournées et pas des moin­dres : les Zéniths de France avec -M‐, puis le Zénith de Paris avec Rone. On attend aujourd’hui le pre­mier album, Cam­bio, prévu le 8 févri­er.

La Chi­ca est à retrou­ver en con­cert le 24 jan­vi­er au théâtre La piscine à Chatenay‐Malabray (92) et au Petit Palais à Paris le 15 mars.

(Vis­ité 617 fois)