Skip to main content
9 novembre 2020

Covid-19 : un vaccin « efficace à plus de 90% » selon le labo américain Pfizer

par Léonie Ruellan

C’est sûrement l’espoir le plus concret depuis le début de la pandémie : les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé aujourd’hui dans un communiqué de presse que leur vaccin contre la Covid-19 « est efficace à plus de 90% », selon les premières données de leur essai clinique de phase 3 (la dernière avant une demande d’homologation).

« Aujourd’hui est un grand jour pour la science et l’humanité. Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir la Covid-19« , a annoncé André Bourla, le PDG de Pfizer. L’efficacité du vaccin a été mesurée en comparant le nombre de participants infectés par la Covid-19 dans le groupe qui a reçu le vaccin et dans celui sous placebo, sept jours après la deuxième dose et 28 jours après la première, ont conjointement expliqué les laboratoires dans le communiqué.

Ce vaccin fait partie de ceux qui ont été précommandés par l’Union européenne. Dans le cas d’un succès, Pfizer et BioNTech prévoient de fournir jusqu’à 50 millions de doses de vaccins dans le monde en 2020, et jusqu’à 1,3 milliard de doses en 2021. Et l’espoir est si grand que même « les Bourses mondiales exultaient lundi et les places européennes ont terminé en très forte hausse », rapporte Le Point.

 

La Culture n’est pas encore sauvée

Si le monde entier attend qu’un vaccin efficace voit le jour, il y a un milieu qui l’attend avec plus d’impatience que quiconque, c’est celui de la culture. Le spectacle vivant, le cinéma et le monde de la nuit souffrent depuis maintenant huit mois des fermetures, des annulations ou des jauges limitées. D’après une enquête du gouvernement publiée en juillet, la culture perdait 25% de son chiffre d’affaire au premier semestre de 2020 par rapport à 2019, et le secteur le plus touché était celui du spectacle vivant, qui lui perdait 72%.

Un vaccin pourrait mettre fin à cette lente agonie, mais évidemment, cette nouvelle est à prendre avec des pincettes : aucune mise sur le marché n’est encore confirmée et « il faut attendre encore d’autres données », réagit la virologue Marie-Paule Kieny sur Libération. En effet, le média français met en garde pour la suite : « Il faut consolider les résultats. Le prochain point d’étape sera fait quand 164 personnes auront attrapé la Covid-19 sur les 43 000 volontaires participants à l’essai. »

 

À lire également
Lire : la lettre ouverte de Laurent Garnier à la ministre de la Culture

 

Visited 9 times, 1 visit(s) today