Dada Klub : house, funk, disco et dégustation d’huîtres dans un hippodrome

Envie d’une après-midi à buller dans l’am­biance la plus classe qui soit, puis d’une nuit à vous déhanch­er folle­ment sur toutes sortes de grooves  ? Le Dada Klub est là pour vous. Pour sa pre­mière édi­tion, le pro­jet investit Jokey Disque au coeur de l’Hip­po­drome d’Au­teuil. Ca se passe le 26 mai prochain, ça com­mence à midi pour finir à 2 heures du matin. Le tout à portée de métro !

On a voulu se dot­er d’une iden­tité forte, organ­is­er des événe­ments dans de nom­breux hip­po­dromes en France, avec l’ap­pui de Doppler et France Galop”, nous con­fie Antoine Flot, co-fondateur de Dada Klub. “Les hip­po­dromes sont de grands et mag­nifiques espaces, qui restent mal­heureuse­ment inoc­cupés pen­dant la majeure par­tie de l’an­née. On trou­vait ça dom­mage, c’est pourquoi on a voulu les inve­stir et prof­iter des oppor­tu­nités qu’ils pou­vaient offrir”.

Ain­si, que ce soit depuis votre transat’ en train de sirot­er un cock­tail sur la ter­rasse ou depuis le dance­floor de la main stage dans les 5000 m² d’un jardin aux allures de Ver­sailles, puis jusqu’au bout de la nuit dans la “Salle des Bal­ances” de l’hip­po­drome, vous pour­rez écouter cer­tains des meilleurs rid­ers de dis­ques : les Alle­mands de Ses­sion Vic­tim et leur acid house très funk, S3A, ex-résident de Con­crete, amoureux de sonorités house jazz-funk, le Rémois PAZUPUZU et sa house trib­ale ou encore l’elec­tro spa­tiale de l’anglais Reedale Rise… Mais aus­si Flabaire, Maxye, Meli­na Sers­er, Chevals, Jaspe, Lemoan & Eliott, Nip Hop, et d’autres noms à venir. Et sans oubli­er les papilles : “il s’ag­it égale­ment d’un événe­ment gourmet, vous aurez la pos­si­bil­ité de manger des huîtres avec votre vin blanc, manger une côte de boeuf avec votre vin rouge, manger veg­an avec un smooth­ie… il y en aura pour tous les goûts, notam­ment grâce au col­lec­tif de cuisiniers Ani­mal Records & Kitchen”, réputé pour sa rési­dence au Point Ephémère et ses presta­tions dans des fes­ti­vals comme le We Love Green.

Et si vous en voulez encore, le pro­jet devrait con­tin­uer sur sa lancée et inve­stir prochaine­ment d’autres hip­po­dromes dans toutes la France.

Pour les pré-ventes, c’est par-ici !

Plus d’in­for­ma­tions sur l’événe­ment Face­book, et dans le teas­er ci-dessous.

(Vis­ité 483 fois)