© capture d'écran du clip Dani - J'voudrais que quelqu'un me choisisse

Dani, icône du Paris des années 70′, est morte

Dani, artiste à cent vies, est décédée à l’âge de 77 ans. En 2001, elle inter­pré­tait le titre écrit pour elle par Gains­bourg, “Comme un boomerang” aux côtés d’Eti­enne Daho.

Une voix roque et grave, la pâte de Dani était recon­naiss­able à la sec­onde. La chanteuse et comé­di­enne, née en 1944, est décédée à l’âge de 77 ans, “des suites d’un malaise” dans la région de Tours où elle résidait a annon­cé son man­ag­er. Elle venait de finir la tournée de son dernier album Hori­zons Dorés et elle achevait déjà la pré­pa­ra­tion d’un nou­v­el album.

En 77 ans, l’artiste a eu mille et une vies : man­nequin, chanteuse, actrice, meneuse de revue, fleuriste… Dani était con­nue dans les années 70, comme l’égérie du « Paris by night ». Elle dirigeait le night-club branché L’Aven­ture, la ver­sion française du Stu­dio 54 de New York. Elle a aus­si joué le rôle de Lil­iane dans La Nuit améri­caine, film de François Truf­faut, qui a reçu l’Oscar du meilleur film étranger en 1974. En 1987, retirée dans sa mai­son dans le Vau­cluse, l’an­ci­enne fig­ure des soirées parisi­enne s’est con­fiée sur sa descentes aux enfers dans le livre Drogue la galère.

C’est en 2001 que Dani revient sous les pro­jecteurs avec la reprise de “Comme un Boomerang” d’E­ti­enne Daho. L’artiste l’a invitée à chanter avec lui ce titre com­posé orig­inelle­ment pour elle par Serge Gains­bourg en 1975 mais recalé pour l’Eurovision et ensuite tombé dans l’ou­bli. “Je sens des boums et des bangs agiter mon coeur blessé”, ces paroles de ce titre devenu mythique réson­neront à jamais dans nos têtes comme des incon­tourn­ables de la chan­son française.

(Vis­ité 374 fois)