Daniel Johnston @ La Casa Encendida, 2012

Daniel Johnston est décédé à l’âge de 58 ans

L’auteur-compositeur-interprète améri­cain Daniel John­ston est décédé cette nuit dans sa mai­son de Waller, en ban­lieue de Hous­ton au Texas. Selon son entourage, il serait vraisem­blable­ment mort d’une crise car­diaque. Âgé de 58 ans, il était prin­ci­pale­ment con­nu pour son tal­ent d’écri­t­ure mais égale­ment pour ses qual­ités de dessi­na­teur dans un style à mi-chemin entre bande-dessinée et dessins d’en­fants. Il est con­sid­éré par beau­coup comme le père fon­da­teur de la musique lo-fi, ce style aux méth­odes d’en­reg­istrement prim­i­tives util­isées pour don­ner un son “sale”, en oppo­si­tion volon­taire aux sons asep­tisés des musiques pop­u­laires.

Daniel John­ston+ a com­mencé à se faire con­naitre dans les années 80. Il a su con­quérir les cri­tiques et ses audi­teurs grâce à ses innom­brables albums aux sonorités sin­gulières et enfan­tines. Per­son­nage atyp­ique, il a cepen­dant été con­traint de met­tre sa car­rière plusieurs fois en pause à cause de son insta­bil­ité men­tale. Mais cela ne l’a jamais empêché d’être super pro­duc­tif avec plus de 22 albums pro­duits et de mul­ti­ples col­lab­o­ra­tions avec des artistes comme Jad Fair, Yo La Ten­go, Ron Eng­lish, Hyper­jinx Tri­cy­cle. Hos­pi­tal­isé pour des prob­lèmes aux reins et autorisé à sor­tir mar­di dernier, “il était tou­jours pro­duc­tif, écrivait des chan­sons et dessi­nait, il était juste plus que tout ennuyé par sa san­té. Il vivait au jour le jour” selon son frère Dick John­ston. Si l’on regarde plus loin que la légèreté, l’hu­mour ou la cru­dité de ses textes, il dégageait un réel sen­ti­ment de pro­fondeur et d’au­then­tic­ité qui a su charmer de nom­breux spec­ta­teurs, le clas­sant au rang de légende de la musique. Il comp­tait par­mi ses adeptes le célèbre chanteur Tom Waits ou encore la légende de Nir­vana, Kurt Cobain et son fameux t‑shirt Hi, How Are You. Une bien triste nou­velle pour le monde de la musique.

On vous laisse avec son album Hi, How Are You ?, pour (re)découvrir son style si par­ti­c­uli­er :

(Vis­ité 1 219 fois)