Skip to main content
Possession / ©Mariana Matamoros
6 mai 2020

Danser demain : une grande discussion en ligne pour réfléchir au futur de la fête

par Arthus Vaillant

Ce samedi 9 mai de 16h à 20h aura lieu, en direct sur Facebook, une série de tables rondes virtuelles nommée Danser Demain. L’objectif : réfléchir à l’avenir de la fête.

La tenue des concerts et festivals étant fortement perturbée par la pandémie et les mesures sanitaires, les différents acteurs de la culture réfléchissent aux alternatives possibles pour assurer la tenue de spectacles sans mettre en danger ses participants. Si en Allemagne, une solution sur le modèle des « drive-in » a éclos, en France les discussions se poursuivent. C’est dans ce contexte que l’association Technopol va lancer des tables rondes virtuelles nommées Danser Demain.

Ce « cycle de réflexions, conférences, échanges et débats » a pour but de mener une réflexion sur l’avenir de la fête afin de faire émerger des solutions permettant de « transformer notre écosystème et mieux le préparer à un avenir incertain ». Y seront invités l’ensemble des acteurs du milieu culturel, qu’ils soient musiciens, organisateurs ou penseurs. On y verra par exemple les musiciens Dave Clarke, Maud Geffray, AZF ou Paul Hartnoll (moitié d’Orbital), l’urbaniste Jean-Christophe Choblet, l’architecte Paul Marchesseau, les festivals Chateau Perché et Le Bon Air, ou encore l’ex-ministre de la culture Jack Lang. Les questions porteront sur le lien entre fête et urbanisme, l’imaginaire de la fête, sa durabilité écologique et sa capacité à pouvoir être un véritable safe space. L’événement aura lieu ce samedi 9 mai de 16h à 20h en direct sur Facebook, mais Technopol annonce déjà qu’il est le « premier événement d’une longue série« .

Event Facebook

Visited 41 times, 1 visit(s) today