Crédit photo : Anton Corbjin

Depeche Mode : le film Spirits in the Forest sort en salles lors d’une séance unique le 21 novembre

Spir­its In The For­est, serait-ce le nom d’un film fan­tas­tique au sujet d’une forêt mag­ique ? Et bien non, tout faux. C’est celui d’un doc­u­men­taire qui retrace l’histoire de six fans de Depeche Mode éparpil­lés sur le globe ayant réus­si à sur­mon­ter des obsta­cles en par­tie grâce à leur amour pour la musique, et ça c’est beau. Ces fer­vents admi­ra­teurs du groupe se retrou­vent à Berlin le 25 juil­let 2018 pour le dernier con­cert de la tournée Glob­al Spir­it Tour. Les his­toires touchantes des fans cou­plées aux images fris­son­nantes du live ont fait naître le film Spir­its In The For­est, réal­isé par Anton Cor­b­jin, cinéaste et col­lab­o­ra­teur artis­tique du quin­tette depuis 1986.

Le doc­u­men­taire sera dif­fusé en séance unique le 21 novem­bre dans plus de 2400 ciné­mas et dans près de 70 pays, à 20h en France.
La com­mu­nauté des adeptes de DM ne con­naît effec­tive­ment pas les fron­tières puisque le spec­ta­teur vogue entre la Mon­golie, l’Allemagne, les États-Unis, la France, la Roumanie et la Colom­bie au long du film. Dans ces pays, il y décou­vre Indra, Daniel, Liz, Carin, Chris­t­ian et Dick­en. Tous ont un point com­mun : un amour incon­di­tion­nel pour Depeche Mode. Cha­cun y va de son anec­dote per­son­nelle et le groupe devient une Madeleine de Proust. Les réc­its intimes tous aus­si émou­vants les uns que les autres mesurent l’impact de DM sur la vie de ses fans. Daniel, un admi­ra­teur brésilien rési­dant à Berlin résume le mieux cette con­nex­ion par la musique : “Chaque album représente une ère pour le groupe, mais il représente aus­si une par­tie de nos vies.”

S’il fal­lait retenir une his­toire, ce serait celle de Dick­en, père colom­bi­en de deux enfants. L’homme divor­cé de son ex-femme vivant à Mia­mi voit son fils et sa fille seule­ment 2 à 3 fois par an. Pour pass­er du bon temps avec eux, il décide de leur faire décou­vrir Depeche Mode, de réalis­er des cov­ers à par­tir de rien et de les pub­li­er sur YouTube. Résul­tat des cours­es ? Le trib­ute band le plus chou de tous les temps récolte plus de 3 mil­lions de vues pour la reprise du titre “Every­thing Counts”, des pas­sages en fes­ti­vals et à la télévi­sion. Comme quoi, avec un piano, une flûte, une râpe à fro­mage et un peu d’imagination, tout est pos­si­ble.

Morale de l’histoire : peu importe où vous habitez, il y a quelqu’un quelque part qui aime Depeche Mode autant que vous, qui tra­verse les mêmes galères que vous et qui les sur­monte grâce à son amour pour ce groupe intergénéra­tionnel. Pour entretenir cette pas­sion, Mode, un cube noir regroupant l’intégrale en 14 CDs de tous les albums du groupe et de toutes les faces B enreg­istrées depuis 1981 sera prochaine­ment disponible en édi­tion lim­itée.

Spir­its In The For­est est à voir le 21 novem­bre lors d’une séance unique dans le monde entier. Pour acheter vos bil­lets, ça se passe ici.

Pour se rafraîchir la mémoire, on écoute l’al­bum Spir­it :

(Vis­ité 1 774 fois)