Skip to main content
18 septembre 2020

Des vinyles et des vins : le nouveau concept store FEAT. arrive samedi à Paris

par Alix Odorico

Profiter du confinement et de l’arrêt du monde événementiel pour repenser un lieu : voici le credo de Gabriel Belabbas, programmateur du bar à vin Ribote. Lui et son ami Jeff lancent FEAT., leur nouveau concept store qui rapproche œnologie et musique électronique.

FEAT.Au départ, il y a Ribote, un bar à vin festif situé au 25 rue Moret dans le 11ème et tenu par des amis de Gabriel Belabbas et Jeff (DJs et entrepreneurs dans le milieu de la musique électronique depuis une dizaine d’années), Charles Gamon et Romain Battesti. Mais « une sombre histoire de virus est venue foutre le bazar et suite à cela, nous avons commencé à travailler dès le mois de mai sur un projet qui nous permettrait d’exploiter l’espace « club » de Ribote la journée, et différemment ». Voici le point de départ de FEAT. nouveau concept store à l’espace hybride. Que pourra-t-on faire, et y voir ?

Boire du bon vin et écouter de bons vinyles. Un programme plutôt parfait. Au total, un peu plus de 2000 disques issus de « leur réseau », mais aussi du neuf grâce à une collaboration avec Chat Noir Distribution, ainsi que du dépôt direct de labels comme le label de micro house Automatic Writing. Enfin, des flash tattoo, une expo, un espace mode et les derniers crus de la cave à vin de Ribote.

 

Une ambiance plus festive la nuit venue

Mais le lieu est modulable et voué à se transformer le soir. Le fête prendra le dessus avec une programmation orientée funk, disco et house dont Gabriel s’occupe. Ce format tiendra place tous les week-ends, du jeudi au samedi : « Le concept, c’est que la boutique se transforme en bar à vin festif le week-end, et j’en fais la programmation depuis février ». Lui et ses copains ont pensé l’espace pour qu’il puisse s’adapter totalement à ces deux utilisations : « On a fait faire des bacs à vinyles en bois sur-mesure qui se fixent aux murs, et le soir, quand ça bascule en mode fête, il y a un système de couvercles qu’on clip et qu’on ferme avec des cadenas. Ça rend comme des gros coffres en bois. Ils sont étanches et protègent les disques des verres et autres aléas de la teuf. »

FEAT.

« C’est justement cette situation qui nous a poussés à nous lancer dans cette aventure ».

Il est rare de dire cela, mais le confinement a eu du bon pour eux, et davantage, leur a permis de penser le projet : « C’est justement cette situation qui nous a poussés à nous lancer dans cette aventure. C’est un projet que Jeff avait en tête depuis quelque temps. Au mois de mai, Ribote étant à l’arrêt, et avec cet espace non utilisé en journée, nous avons décidé de lancer ce projet qui rassemble beaucoup de choses que nous aimons. C’était une façon pour nous et pour Ribote de s’adapter aux contraintes actuelles en se réinventant. »

FEAT. a également prévu de faire des DJ sets et des livestreams régulièrement. Côté programmation, les collectifs Automatic Writing, Beau Mot Plage, Reshuffle ou encore Basic Movement sont déjà bookés. Optimiste, Gabriel conclut : « Plutôt que de subir, nous essayons de rebondir. Nous naviguons, comme tout le monde, à vue et nous ferons tout ce que l’on peut pour continuer à faire vivre Ribote et cette culture qui nous est chère. »

Événement Facebook de l’opening samedi 19

FEAT.

Jeff et Gabriel de FEAT.

Visited 46 times, 1 visit(s) today