Des vinyles et des vins : le nouveau concept store FEAT. arrive samedi à Paris

Prof­iter du con­fine­ment et de l’ar­rêt du monde événe­men­tiel pour repenser un lieu : voici le cre­do de Gabriel Belab­bas, pro­gram­ma­teur du bar à vin Ribote. Lui et son ami Jeff lan­cent FEAT., leur nou­veau con­cept store qui rap­proche œnolo­gie et musique élec­tron­ique.

FEAT.Au départ, il y a Ribote, un bar à vin fes­tif situé au 25 rue Moret dans le 11ème et tenu par des amis de Gabriel Belab­bas et Jeff (DJs et entre­pre­neurs dans le milieu de la musique élec­tron­ique depuis une dizaine d’années), Charles Gamon et Romain Bat­testi. Mais « une som­bre his­toire de virus est venue foutre le bazar et suite à cela, nous avons com­mencé à tra­vailler dès le mois de mai sur un pro­jet qui nous per­me­t­trait d’exploiter l’espace « club » de Ribote la journée, et dif­férem­ment ». Voici le point de départ de FEAT. nou­veau con­cept store à l’e­space hybride. Que pourra-t-on faire, et y voir ?

Boire du bon vin et écouter de bons vinyles. Un pro­gramme plutôt par­fait. Au total, un peu plus de 2000 dis­ques issus de « leur réseau », mais aus­si du neuf grâce à une col­lab­o­ra­tion avec Chat Noir Dis­tri­b­u­tion, ain­si que du dépôt direct de labels comme le label de micro house Auto­mat­ic Writ­ing. Enfin, des flash tat­too, une expo, un espace mode et les derniers crus de la cave à vin de Ribote.

 

Une ambiance plus festive la nuit venue

Mais le lieu est mod­u­la­ble et voué à se trans­former le soir. Le fête pren­dra le dessus avec une pro­gram­ma­tion ori­en­tée funk, dis­co et house dont Gabriel s’oc­cupe. Ce for­mat tien­dra place tous les week-ends, du jeu­di au same­di : « Le con­cept, c’est que la bou­tique se trans­forme en bar à vin fes­tif le week-end, et j’en fais la pro­gram­ma­tion depuis févri­er ». Lui et ses copains ont pen­sé l’espace pour qu’il puisse s’adapter totale­ment à ces deux util­i­sa­tions : « On a fait faire des bacs à vinyles en bois sur-mesure qui se fix­ent aux murs, et le soir, quand ça bas­cule en mode fête, il y a un sys­tème de cou­ver­cles qu’on clip et qu’on ferme avec des cade­nas. Ça rend comme des gros cof­fres en bois. Ils sont étanch­es et pro­tè­gent les dis­ques des ver­res et autres aléas de la teuf. »

FEAT.

C’est juste­ment cette sit­u­a­tion qui nous a poussés à nous lancer dans cette aven­ture”.

Il est rare de dire cela, mais le con­fine­ment a eu du bon pour eux, et davan­tage, leur a per­mis de penser le pro­jet : « C’est juste­ment cette sit­u­a­tion qui nous a poussés à nous lancer dans cette aven­ture. C’est un pro­jet que Jeff avait en tête depuis quelque temps. Au mois de mai, Ribote étant à l’arrêt, et avec cet espace non util­isé en journée, nous avons décidé de lancer ce pro­jet qui rassem­ble beau­coup de choses que nous aimons. C’était une façon pour nous et pour Ribote de s’adapter aux con­traintes actuelles en se réin­ven­tant. »

FEAT. a égale­ment prévu de faire des DJ sets et des livestreams régulière­ment. Côté pro­gram­ma­tion, les col­lec­tifs Auto­mat­ic Writ­ing, Beau Mot Plage, Reshuf­fle ou encore Basic Move­ment sont déjà bookés. Opti­miste, Gabriel con­clut : « Plutôt que de subir, nous essayons de rebondir. Nous nav­iguons, comme tout le monde, à vue et nous fer­ons tout ce que l’on peut pour con­tin­uer à faire vivre Ribote et cette cul­ture qui nous est chère. »

Événe­ment Face­book de l’open­ing same­di 19

FEAT.

Jeff et Gabriel de FEAT.

(Vis­ité 1 564 fois)