Skip to main content
Capture d'écran du documentaire
30 octobre 2020

Docu à voir : comment des livestreams depuis les clubs fermés ont tenté de sauver la nuit

par Théo Poddevin

Pendant le confinement du dernier printemps, Arte Concert et l’association Technopol lançaient une série de livestreams en direct des clubs allemands et français fermés pour soutenir le milieu de la nuit. Le documentaire Nuit Noire sur les Nuits Blanches, réalisé par Thierry Villeneuve et Adeline Chahin, en a immortalisé sa production.

DJ AZF / Capture d’écran

Durant tout le mois de juin dernier le projet United We Stream, né à Berlin et amené en France par Technopol, redonnait vie, le temps d’une soirée, à 16 lieux émérites des nuits parisiennes grâce à des streams musicaux. 80 artistes ont répondu présents à l’appel de Technopol (dont Arnaud Rebotini, Boombass (Cassius), François X, AZF, Evil Grimace, Shlømo ou Teki Latex), qui se voulait avant tout inclusif et représentatif de la riche diversité du milieu électronique parisien.

 

À lire également
Livestreams : qu’en pensent vraiment les clubbeurs ?

 

Thierry Villeneuve et Adeline Chahin, qui ont réalisé l’intégralité des captations vidéo, ont décidé d’aller plus loin et de dépasser la simple opportunité d’expression musicale donnée aux artistes ces soirs là pour les faire parler, de manière sincère et humaine, dans un documentaire. Ce n’est pas leur musique qui parle ici, c’est eux. “Au delà du plaisir de la remise au travail symbolique pour chaque club le temps d’une soirée (rouvrir les porte, rebrancher la console, etc…), l’idée était surtout de faire un état des lieux de ce moment », nous rapporte Thierry Villeneuve. 

« L’idée était de faire un état des lieux de ce moment. »

Le réalisateur, qui a derrière lui 30 ans de carrière à suivre des artistes comme Jeff Mills ou The Cure, ajoute : “Là, en particulier, ce n’était ni pour parler promotion, ni pour parler de leur musique, c’était l’occasion de parler d’eux-même. Même les questions bêtes du genre ‘comment vous avez vécu le confinement ?’ ou ‘comment vous voyez l’avenir ?’ disent des choses d’eux-mêmes. Je pense qu’il y a un vrai fond dans le film.” On peut dire que ce documentaire tombe à pic. 

Visited 76 times, 1 visit(s) today