Skip to main content
9 novembre 2018

Eddy de Pretto sort une réedition et un nouveau clip

par Axel Pares

La tornade Eddy De Pretto n’a pas fini de faire des ravages. Huit mois à peine après le succès critique et commercial de son premier album, le Cristolien est de retour avec une réedition de Cure, devenu Culte. Aux 15 titres existants s’ajoutent quatre petits nouveaux, dont l’électrisant « Grave ». Pour l’occasion, Eddy reprend son flow habituel, sur une instru électro-pop bercée au vocodeur.  Dans cet hymne à la tolérance, le chanteur invite un jeune homme complexé à assumer son homosexualité. « Ce n’est pas grave si tu n’te réveilles pas tout seul, si à côté d’toi c’est un gars et qu’t’as la larme à l’oeil« , puis d’enchaîner : « Ce n’est pas grave si tu stresses quant à la manière dont tu vas dire à ta mif qu’tu t’intéresses à des derrières. » Le Kid se place ici en grand frère et tente une fois de plus de briser les tabous. Un message qu’on imagine volontiers adressé à son lui adolescent.

Tout comme le texte, le clip est une incursion dans l’intimité du chanteur. La caméra, voyeuriste, épie son quotidien jusqu’à se faire finalement démasquer. Une vidéo originale, en forme de plan séquence, qui marquera par la simplicité de son concept. À la réalisation, on retrouve Colin Solal Cardo, déjà aux commandes sur le clip de « Normal ».

Pour découvrir les autres inédits de l’album, ça se passe par ici :

Si ses prochains concerts au Zénith de Paris et à l’Olympia font déjà salle comble, dix dates parisiennes supplémentaires viennent d’être annoncées. Eddy jouera à l’Elysée Montmartre du 14 au 25 mai 2019.

Visited 11 times, 1 visit(s) today