Skip to main content
Jérôme Pacman au Queen en 1994. Crédit photo : Olivier Degorce - extrait du livre photo Plastic Dreams (Headbangers Publishing)
25 avril 2018

En douce, le Queen ferme définitivement ses portes

par Alice Lanneluc

Rien, pas un au revoir. Le Queen a fermé ses portes le dimanche 15 avril dernier avec un message sur son site internet « Le Queen est définitivement fermé« . L’âge d’or de ce club semble bien loin maintenant… Dans les années 90, David Guetta était à la direction artistique à l’époque où le lieu était le temple de la French Touch. Fred Agostini, Jérôme Viger-Koh et David Blot organisaient les soirées « Respect » durant lesquelles on pouvait retrouver Daft Punk, Cassius ou encore Air (de belles années mise en images dans le film Eden réalisé par Mia Hansen-Løve).

Ensuite c’est la dégringolade : déboires judiciaires, une programmation qui laisse à désirer, cas de discrimination à l’entrée… Le Queen semble être descendu de son piédestal en seulement une décennie. En 2015, le club déménage du mythique 102 avenue des Champs Elysées pour se retrouver au 79 de cette même avenue entre les murs de l’ancien Club79 : « la vraie fermeture a eu lieu à ce moment-là. Au 79, ce n’était plus la même chose. Et puis avec les attentats, les gens ne sortaient plus » explique le propriétaire et fondateur, Philippe Fatien. Une page se tourne après 26 ans d’existence.

 

 

Visited 36 times, 1 visit(s) today