Auteur : Philippe Lévy.

En écoute : Chloé offre une version live de son dernier album

Com­mun dans les musiques acous­tiques, s’at­ta­quer à une ver­sion live de son pro­pre album demeure un pari auda­cieux en musique élec­tron­ique. Après Jus­tice ou encore Four Tet, c’est au tour de la pro­duc­trice parisi­enne Chloé d’en­tre­pren­dre un tel pro­jet. La fon­da­trice du label Lumière Noire sort aujour­d’hui l’al­bum live de End­less Revi­sions, son dernier disque paru fin octo­bre 2017. Les plus chanceux ont déjà pu assis­ter à une per­for­mance de la Française et con­nais­sent donc les par­tic­u­lar­ités de son instal­la­tion. Out­re les machines sur lesquelles elle joue, la musi­ci­enne utilise dans ses représen­ta­tions de vraies per­cus­sions. Baguettes à la main, Chloé incor­pore dans ses morceaux des cym­bales, leur offrant une dimen­sion plus crue.

Cette ver­sion live ne reprend pas l’ensem­ble des titres de l’o­rig­i­nal, et la con­struc­tion de la track­list est d’ailleurs dif­férente. Si le coeur reste le même, des change­ments nota­bles appa­rais­sent sur ces morceaux “revis­ités”. D’en­trée, on retrou­ve par exem­ple une ver­sion moins club et à la basse net­te­ment moins puis­sante de “Dune”. Ce nou­veau long-format apporte aus­si des choix ryth­miques plus auda­cieux. “Par­ty Moon­ster” est notam­ment enrichi de nou­velles cym­bales, per­me­t­tant sig­ni­fica­tive­ment plus de mou­ve­ment que le titre d’o­rig­ine. De façon générale, Chloé arrive à con­serv­er l’én­ergie de End­less Revi­sions tout en lui don­nant une nou­velle dynamique. Et si la qual­ité des morceaux fait par­fois oubli­er qu’il s’ag­it d’en­reg­istrements en direct, les cris de foules vien­nent nous le rap­pel­er régulière­ment.

Retrou­vez Chloé à l’Elysée Mont­martre le 26 jan­vi­er. L’al­bum com­plet est à écouter ici : 

Et si vous êtes plutôt Spo­ti­fy :

(Vis­ité 1 068 fois)