Skip to main content
Credit - Phil Sharp
1 février 2019

En écoute : le nouveau DJ-Kicks expérimental de Leon Vynehall

par Victor Goury-Laffont

Une consécration pour le moins logique. Actif depuis 2012, Leon Vynehall a continué son ascension musicale en 2018 en sortant Nothing Is Still, son album inaugural accueilli très positivement. Conséquence : l’artiste s’est vu confier les commandes d’un mix Dj-Kicks, sorti aujourd’hui. Depuis 1995, ces compilations sont publiées régulièrement par le label allemand !K7. Une série essentielle dans l’histoire des musiques électroniques qui a déjà accueilli des sets de Robert Hood, Nina Kraviz ou encore Maceo Plex – et désormais, Leon Vynehall.

Pour ce moment important de sa carrière, l’artiste anglais nous a donc préparé un mix long de 26 morceaux. Plutôt difficile d’en résumer l’esprit lorsque – après à peine 10 minutes de set – le DJ passe de la J-Pop de Haruomi Hosono aux breaks d’IDM de dgoHn. Poussant l’éclectisme, Vynehall va jusqu’à servir le morceau « Moving Forward » de Bourbonese Qualk, groupe industriel des années 80 et 90.  Résolument expérimentale dans sa première moitié, la compilation se redirige vers la marque de fabrique habituelle du musicien dans un second temps. On y retrouve donc plusieurs des éléments qui caractérisent ses mixes et productions : des titres riches en pads, avec des breaks et des basses profondes. Il en profite d’ailleurs pour nous offrir un inédit, « Ducee’s Drawbar », révélé plus tôt ce mois-ci. Alors que la fin approche, le membre du label Ninja Tune revient sur des rythmiques plus rapides grâce à quelques morceaux de jungle et d’n’b et la production déjantée d’AFX (alias Aphex Twin) sur « Children Talking ». Et alors que l’énergie est remontée à son sommet, Leon Vynehall termine sur une composition reposante au piano. Un mix à intensité variable donc, désormais disponible en écoute.

Visited 19 times, 1 visit(s) today