Crédit Photo : Olivier Donnet

En écoute : Odezenne lâche 3 titres et annonce un nouvel album !

Odezenne ne fait jamais rien comme les autres. Pour pré­par­er la sor­tie de son album Au Bac­cara qui sor­ti­ra le 12 octo­bre, le groupe devait en dévoil­er un nou­v­el extrait : il y en a finale­ment trois. Nou­velle pièce d’un puz­zle qui s’assemble depuis dix ans, cet album s’annonce puis­sant, planant et bril­lant de vérité. Après Dolziger St. 2  en 2015 et ses tournées “à la demande”, les Bor­de­lais con­tin­u­ent de trac­er les con­tours de leur sin­gu­lar­ité. Au Bac­cara, enreg­istré sur bande au mythique stu­dio Konk à Lon­dres, comptera 11 titres qui repoussent encore et tou­jours les lim­ites de leur créa­tiv­ité. Deux sin­gles avaient déjà été dif­fusés fin mai : “Lost” et “Nucléaire”. Nou­velle vague aujourd’hui avec trois extraits, aus­si courts (moins de 3min cha­cun) qu’impactants.

On retrou­ve la voix cap­ti­vante de Jacques sur “Bébé”, un titre tor­turé où il par­le de la tor­peur qui suit l’ivresse. “Tu n’aurais pas dû tis­er tout le cubi / T’as les yeux trou­bles comme si t’avais deux vies”. Une ryth­mique soutenue et lanci­nante, une instru mal­saine pour un pre­mier morceau obsé­dant. “En L”, c’est l’accalmie qui suit la tem­pête : après la tise, la weed. Un son calme, reposant et mélodique, avec des doubles‐voix au vocodeur. Vient enfin le plus fort des trois extraits : “Bon­nie” est une dernière claque der­rière la tête, his­toire de dire “T’endors pas gamin”. Sur une instru et un débit qui rap­pel­lent étrange­ment Vald, Odezenne pose des paroles con­tem­pla­tives avec des références évi­dentes aux atten­tats, à la place qu’on laisse à la reli­gion et à la vie qui doit suiv­re son cours : “Tu peux tou­jours brûler la ville / Le feu n’éveille pas les con­sciences» ; « N’écoute pas les cris, la chair ou la cen­dre”… Fasci­nant.

Si Odezenne évolue, c’est pour mieux embrass­er les para­dox­es, pour vivre Au Bac­cara. Le groupe nav­igue à vue entre l’émotion des paroles, la verve du quo­ti­di­en et des beats élec­tron­iques entraî­nants. Rendez‐vous le 12 octo­bre pour la sor­tie de l’album… Et pour patien­ter, retrouvez‐les en tournée à par­tir de novem­bre. Le Tri­anon est déjà com­plet mais avec un peu de courage, vous pour­rez les voir au Stere­olux de Nantes (08.11), au Trans­bor­deur de Lyon (22.11) ou même à Anci­enne Bel­gique à Brux­elles (28.11).

Plus d’infos sur leur page Face­book 

(Vis­ité 1 419 fois)