Skip to main content
29 mars 2019

En écoute : « Private Meaning First », l’album hyper psychédélique de The Psychotic Monks

par Victor Goury-Laffont

Psychotique par son nom et psychédélique par sa musique. Le groupe The Psychotic Monks a révélé, vendredi, son nouvel album Private Meaning First. Formé en 2015, le quatuor n’en est pas à son premier coup d’éclat : en 2016, il livre un EP avant de proposer un long-format un an plus tard. Deux aperçus de ce projet musical qui remet au goût du jour un noise rock abrasif aux sonorités crues, avec la même force pure qu’un groupe de garage rock des années 70.

Avec Private Meaning First, The Psychotic Monks reste sur cette même ligne. Tout au long de ce disque, l’espace sonore se retrouve conquis par des distortions en tout genre, des batteries explosives, et un chant mis au second plan, s’inscrivant presque comme un instrument ordinaire dans ces compositions complexes. Si ces sonorités explosives lui offre parfois un caractère presque anxiogène, cela est fait de façon profondément artistique, saisissant l’auditeur du début à la fin. Un sentiment de chaos, mais parfaitement maîtrisé.

Ecoutez Private Meaning First :

Et si vous êtes plutôt Spotify : 

Visited 27 times, 1 visit(s) today