Skip to main content
Crédit Photo : François Quillacq
17 janvier 2019

En écoute : « Rokanbo », premier EP solaire de LeonxLeon

par Axel Pares

LeonXLeon est un peu un super-héros de la musique. Le jour, le Français se fond dans la foule métropolitaine et exerce le métier de médecin. La nuit venue, il enlève sa blouse pour se consacrer à sa musique dans son home-studio parisien. Il faut dire que depuis 2013, le musicien n’a pas chômé. Après un remix de Cerrone et plusieurs productions sur le label anglais Red Laser Disco, il est aujourd’hui installé chez Cracki Records où il sort son premier EP.

Et la galette transpire d’influences : « Formant Sweep » et « Jungle Juice » agissent comme un miroir réfléchissant du jazz électronique des 80’s – on pense par exemple à la library music de Laszlo Bencker  ou aux atmosphères de Yuji Toriyama -. Pas si étonnant quand on sait que l’artiste a suivi des cours de batterie jazz au conservatoire dans sa jeunesse. Ou quand on connaît la passion de son père pour la construction de synthétiseurs dans les années 70. Il a d’ailleurs utilisé l’un de ces modèles sur l’EP, comme un hommage. Mais le disque n’exploite pas seulement le groove des machines vintage. Le morceau-titre, présenté il y a quelques temps déjà, fait le grand écart improbable entre zouk et acid-house. De son côté, « Red Foothpath » tend vers la house contemplative, un peu comme chez Lone ou Project Pablo. Une diversité sonore qui fait de ce maxi un objet éthéré et ensoleillé.

LeonXLeon fêtera la release party de son EP à la Machine du Moulin Rouge le 29 mars. Plus d’infos sur l’événement Facebook de la soirée.

Et si vous êtes plutôt Spotify :

Visited 24 times, 1 visit(s) today