Coup de pouce : EYLIA x Majeur Mineur

Main­tenir son indi­vid­u­al­ité au sein d’un col­lec­tif. C’est le choix qu’ont décidé de faire le pro­duc­teur Majeur Mineur et la chanteuse EYLIA. Le 30 novem­bre dernier, les deux artistes sor­tent Miss­ing Scent, un pre­mier EP pour leur nou­veau pro­jet com­mun. Pas de nom de groupe cepen­dant : cha­cun apporte son iden­tité à ce duo, et on le ressent très net­te­ment à l’é­coute de leur oeu­vre com­mune. Du côté du pro­duc­teur français, cer­taines sonorités dis­tinc­tives — qu’on retrou­ve notam­ment dans son binôme avec le rappeur Lord Esper­an­za — réap­pa­rais­sent à tra­vers le disque. Dans ses com­po­si­tions influ­encées hip-hop mais ancrées dans un socle élec­tron­ique, le musi­cien crée une atmo­sphère décon­trac­tante, avec notam­ment un usage impor­tant de sons de syn­thé­tiseurs très doux. Des instru­men­tales sur lesquelles EYLIA vient pos­er sa mar­que. Par son chant, l’in­ter­prète anglo­phone affiche des influ­ences soul, avec un reg­istre qui se rap­proche par moment de celui d’Amy Wine­house.

L’his­toire de cette union com­mence par un mes­sage reçu par la chanteuse en 2016 de la part de Majeur Mineur. Une pre­mière propo­si­tion de col­lab­o­ra­tion qui aura donc abouti, deux ans plus tard, à la réal­i­sa­tion d’un court-format. Miss­ing Scent con­tient sept morceaux, avec des morceaux à la croisée de l’élec­tron­ique, du r’n’b et du down­tem­po. Des débuts plus qu’en­cour­ageant pour un pro­jet musi­cal qui espérons-le s’in­scrira dans la durée.

(Vis­ité 338 fois)