Skip to main content
7 mai 2019

En écoute : Woodkid signe un retour élégant avec un EP pour Louis Vuitton

par Lolita Mang

L’imprévisible. Woodkid aime être là où personne ne l’attend. Après un unique album magistral sorti en 2013, le producteur préfère la qualité à la quantité. Un passage par le cinéma avec la bande originale du film franco-mexicain Desierto réalisé par Jonas Cuaron en 2015. Depuis ? Silence radio. Hormis une collaboration avec Louis Garrel pour réinterpréter « L’aérogramme de Los Angeles » sur le disque Génération(s) Éperdue(s), le Français se faisait discret. Jusqu’à ce mardi 7 mai.

Une simple annonce sur fond vert via Instagram, Facebook et Twitter. Voilà comment est né Woodkid For Nicolas Ghesquière – Louis Vuitton Works One, le dernier EP du musicien. Le fruit d’un travail de deux ans pour le directeur artistique de la maison Louis Vuitton, Nicolas Ghesquière. Un EP à l’image de la maison de couture légendaire, tout en finesse et délicatesse. On y retrouve deux nouvelles collaborations : sur « On Then And Now » avec la voix de l’actrice Jennifer Connelly et sur « Standing On The Horizon » qui clôture le long-format avec le chanteur américain Moses Sumney sur des notes plus orientales.

L’EP s’ouvre avec « Carol N°1 », suivi de « Otto », un morceau de près de huit minutes dont finesse se marie avec les choeurs pour un résultat envoûtant. Mais c’est avec « Seen That Face Before » et « Winchester » que l’on retrouve particulièrement Yoann Lemoine avec ses percussions et sa voix grave. Retour aux mélodies baroques, voire mystiques. Un travail tout en dentelle.

Visited 54 times, 1 visit(s) today