Skip to main content
1 mai 2020

En soutien aux artistes, Bandcamp renonce à sa part sur les ventes de disques

par Tsugi

Update 29/04 : Dans une nouvelle annonce du 27 avril, Bandcamp a annoncé vouloir renouveler cette opération le premier vendredi de chaque mois pendant trois mois. Ainsi, le 1er mai, le 5 juin et le 3 juillet, le site renoncera à ses parts sur les disques et produits dérivés achetés ce jour-là sur leur site, afin de soutenir les artistes et labels. Cela se fera encore une fois de minuit à minuit selon l’heure de la côte Pacifique des États-Unis, soit de 9h du matin à 9h le lendemain sur notre fuseau horaire. Lors de la journée du 20 mars, les serveurs du site n’avaient pas pu contenir la masse d’acheteurs venus soutenir les artistes, provoquant une brève interruption de l’activité du site. On ne peut qu’espérer que la plateforme en ait tiré des enseignements. Comme toujours, l’annonce s’accompagne de conseil à destination des fans et des artistes, rappelant notamment qu’il est possible de payer plus que la somme demandée, ou de vendre la totalité de sa discographie en un seul bundle.

Update 24/03 : Hier soir, Bandcamp a annoncé qu’environ 800 000 produits ont été achetés sur son site durant cette journée du vendredi 20 mars, pour une somme 4,3 millions de dollars (soit pas loin de 4 millions d’euros), soit 15 fois plus que lors d’un vendredi habituel. La plateforme de musique en ligne avait décidé, en situation de confinement, de reverser directement et en totalité les gains de cette journée aux artistes.

En plus des victimes, l’épidémie actuelle de coronavirus a également un impact économique sur l’industrie de la musique. Les musiciens sont aussi lourdement touchés : l’annulation de concerts, en particulier, représente un énorme manque à gagner pour des artistes qui ne vendent plus de disques. Pour les soutenir, mais aussi pour attirer l’attention sur cette situation difficile, Bandcamp renonce, pendant toute la journée de vendredi 20 mars, à sa part sur les revenus des ventes des œuvres disponibles sur sa plateforme, selon un article publié le 17 mars sur leur site.

Pendant 24h, tout achat fait sur la boutique en ligne profitera dans sa totalité aux artistes et aux labels. Si cela ne suffira sans doute pas à compenser les pertes, cet apport peut néanmoins faire la différence pour un musicien précaire. « Cela peut paraître simpliste, mais le meilleur moyen d’aider les artistes, c’est avec votre soutien financier » résume Ethan Diamond, PDG de Bandcamp, dans ce même article.

Ce dernier annonce qu’il ne va pas s’arrêter là, et qu’il imagine déjà de futures actions. Il donne également plusieurs conseils aux acheteurs et aux artistes, rappelant notamment que la boutique propose d’offrir des disques à ses proches, et de payer plus que le montant demandé, et suggérant aux artistes et labels de sortir des inédits ou live pour leurs fans. Le moment semble bien choisi pour enfin aller creuser dans ce gigantesque catalogue, qui propose bien souvent du téléchargement en haute qualité sonore (WAV ou FLAC).

Par ailleurs, le label Hyperdub (Kode9, Burial, Nick Dwyer…) a décidé de reverser directement aux artistes dont les dates ont été annulées ses revenus issus des ventes sur Bandcamp, sans rien prendre dessus, et ce jusqu’à la fin du mois de mars. Encore de belles initiatives à rajouter à la liste. Rappelons que les initiatives d’acteurs de la musique se multiplient depuis le début du confinement, avec des mixes de Laurent Garnier, Manu le Malin et DJ Marcelle, la « cloud rave » du Sucre, la gratuité d’applis de Korg et Moog, ou l’événement La Fête aux Balcons de vendredi, dont Tsugi est partenaire. Un front commun face au virus, dans le respect des règles sanitaires.

Visited 79 times, 1 visit(s) today